Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Journal Français d'Ophtalmologie
Vol 22, N° 4  - juillet 1999
p. 511
Doi : JFO-07-1999-22-4-0181-5512-101019-ART61
Glaucome et segment antérieur
 

A. Bron [1], J. Chapard [1]
[1] Service d'ophtalmologie ­ Hôpital Général, Dijon

Réduction de la pression intra-oculaire après extraction de la cataracte par phacoémulsification et implant de chambre postérieure chez des patients glaucomateux

Les études précédentes avaient montré une réduction de la pression intra-oculaire après une extraction intra ou extracapsulaire manuelle de la cataracte. Les auteurs ont étudié rétrospectivement avant et après une chirurgie de la cataracte, sans complication, par phacoémulsification et implantation en chambre postérieure, la pression intra-oculaire de 31 yeux de patients glaucomateux. Le suivi moyen était de 16,4 mois. La pression intra-oculaire moyenne en préopératoire était de 18,1 3,1 mm Hg avec 1,7 médicaments antiglaucomateux. La pression intra-oculaire moyenne en postopératoire était de 15,2 mm Hg avec 0,7 médicaments. Cette différence est statistiquement significative. Seuls 3 yeux (10 %) ont eu une pression intra-oculaire inchangée. Aucune aggravation de la pression intra-oculaire n'a été notée.

La discussion porte sur les mécanismes de cette baisse de la pression intra-­oculaire. Tout d'abord, les techniques chirurgicales modernes seraient moins traumatisantes pour l'Sil que l'extraction de la cataracte en intracapsulaire ou en extracapsulaire manuelle. De plus, il se produirait un véritable lavage du trabé­culum par le liquide d'infusion au cours de la phacoémulsification. Le trabéculum serait ainsi débarrassé des dépôts l'obstruant et qui gênent l'évacuation de l'humeur aqueuse. Tout ceci ne s'applique qu'aux patients glaucomateux équilibrés. La chirurgie combinée cataracte plus chirurgie filtrante reste, bien entendu, toujours indiquée dans les autres cas.

Kim DD, Doyle JW, Smith MF. Intraocular pressure reduction following phacoemulsification cataract extraction with posterior chamber lens implantation in glaucoma patients. Ophthalmic Surg. Lasers , 1999 ; 30 : 37-40.

Désinfection des tonomètres et des lentilles de contact au cabinet

Si les kérato-conjonctivites à adenovirus sont encore transmises par les instruments des ophtalmologistes, ces in­fections n'ont que rarement de conséquences à long terme. En revanche, d'autres infections sont potentiellement graves pour l'Sil du patient, voire pour le patient globalement.

C'est à travers une revue de la littérature et les recommandations du CDC (Center for Diseases Control) et de l'AAO (American Academy of Ophthalmology) que les techniques de désinfection des tonomètres et des lentilles d'essai sont rappelées.

En ce qui concerne le tonomètre de Goldmann, de nombreuses méthodes sont efficaces pour éliminer bactéries et virus mais le lavage du cône d'applanation avec eau et savon suivi d'un bain de 5 minutes avec soit du peroxyde d'hydrogène à 3 %, soit de l'alcool à 70 %, soit de l'hypochlorite de sodium à 1/10 constitue la technique recommandée. Cependant, cette méthode ne préserve pas des infections à acanthamSba. L'amibe n'est détruite qu'après 2 heures d'un bain de peroxyde d'hydrogène à 3 %.

Bien que la chaleur soit très efficace pour la désinfection des lentilles d'essai, cette technique est peu employée en routine car peu pratique et agressive pour les matériaux. Le système oxydant utilisant un bain de peroxyde d'hydrogène à 3 % pendant 2 heures suivi d'une neutralisation de 10 minutes pour les lentilles souples ou d'un rinçage avec une solution stérile pour les lentilles rigides est préféré aux systèmes chimiques classiques. La désinfection ou le remplacement des étuis des lentilles d'essai doit être mensuel.

Smith CA, Pepose JS. Disinfection of tonometers and contact lenses in the office setting : Are current techniques adequate ? Am J Ophthalmol 1999 ; 127 : 77-84.

Prédictibilité de la photokératectomie réfractive sphérique pour la correction de la myopie

La photokératéctomie réfractive (PKR) est largement utilisée pour corriger les différentes amétropies, bien que la tendance actuelle privilégie le LASIK, même en cas de myopie modérée.

Les auteurs rapportent les effets de PKR purement sphérique sur un total de 3 218 yeux. La chirurgie a été réalisée à l'aide du laser Excimer Nidek EC-5 000. La zone de traitement variait de 6 à 6,5 mm pour la zone optique et de 7 à 7,5 mm pour la zone de transition. En postopératoire, les corticoïdes locaux n'étaient utilisés qu'en cas de régression myopique ou de haze important. Le suivi était de 52,6 semaines en moyenne (de 26 à 150). La sphère pré-opératoire moyenne était de ­ 3,70 1,73 dioptries (D)(de ­ 1,00 à ­ 11,75), tandis que le cylindre pré-opératoire moyen était de ­ 0,09 0,12 D (de 0,00 à ­ 0,25). Pour une meilleure analyse des résultats, les patients ont été séparés en pré-opératoire selon leur équivalent sphérique par intervalle de 1,00 dioptrie.

La sphère moyenne en post-opératoire à 1 an était de + 0,07 0,68 D (de ­ 5,50 à + 4,50) et le cylindre moyen était de ­ 0,28 0,32 D (de 0,00 à ­ 2,25). Un astigmatisme induit de plus de 1,00 D a été observé dans 1,2 % des cas et de plus de 2,00 D dans 0,1 % des cas. Une acuité supérieure ou égale à 5/10

e

a été notée chez 94,4 % des patients opérés (chez 100 % dans le groupe ­ 1,00 D et 41,7 % dans le groupe ­ 10,00 D).

Il faut souligner que 0,9 % des patients opérés ont vu leur meilleure acuité visuelle corrigée passer de 10/10

e

à 6/10

e

.

Cette étude a permis de montrer que la PKR est un traitement efficace pour une myopie allant jusqu'à ­ 9,00 D mais que les résultats sont meilleurs pour une myopie inférieure à ­ 6,00 D.

Shah S, Chatterjee A, Smith RJ. Predictability of spherical photorefractive ­keratectomy for myopia. Ophthalmology , 1998 ; 105 : 2178-2185.





© 1999 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline