Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Journal Français d'Ophtalmologie
Vol 23, N° 4  - mai 2000
p. 407
Doi : JFO-05-2000-23-4-0181-5512-101019-ART50
Questionnaire

Testez vos connaissances
 
FORMATION MÉDICALE CONTINUE

QUESTIONNAIRE

Journal Français d'Ophtalmologie2000; 23: 407
© Masson, Paris, 2000

Questionnaire à choix multiple N° 4-2000




Question n° 1

Cochez la(les) réponse(s) exacte(s) :

L'innervation sensitive de la cornée :

  1. Provient d'une branche afférente du ganglion trijéminé.
  2. Les fibres sont myélinisées dans leur trajet stromal.
  3. On retrouve une fibre sensitive pour moins de 2 cellules épithéliales.
  4. La densité des fibres est 600 fois plus élevée qu'au niveau cutané.
  5. 60 % des récepteurs sensoriels cornéens sont nociceptifs.
Question n° 2

Cochez la(les) réponse(s) exacte(s) :

La douleur cornéenne :

  1. Post PKR est influencée par l'existence d'un syndrome sec.
  2. Deux semaines après PKR, il existe encore une hyperesthésie cornéenne.
  3. Dans la kératite amibienne, est majorée par l'existence d'une névrite intrastromale.
  4. Est diminuée dans la kératite à adénovirus par l'utilisation d'antiviraux.
  5. Les AINS ont une action antalgique dans les kératites.
Question n° 3

Cochez la(les) réponse(s) exacte(s) :

Le zona ophtalmique :

  1. La douleur peut précéder l'éruption jusqu'à 2 semaines avant.
  2. À la phase aiguë, l'utilisation de valaciclovir accélère la résolution des douleurs.
  3. L'âge n'influence pas la douleur post-zostérienne.
  4. Le Laroxyl® possède une AMM pour les algies post-zostériennes.
  5. La Depakine® possède également cette AMM.
Question n° 4

Cochez la(les) réponse(s) exacte(s) :

La douleur post chirurgie du décollement de rétine :

  1. Est souvent plus importante après chirurgie endoculaire que chirurgie ab externo.
  2. La douleur due à la traction sur les muscles est en général précoce.
  3. La douleur secondaire à une ischémie du segment antérieur est d'apparition rapide.
  4. Une douleur d'apparition retardée doit faire penser à une infection du matériel d'indentation.
  5. L'anesthésie locale diminue les douleurs post-opératoires précoces par rapport à une anesthésie générale.
Question n° 5

Cochez la(les) réponse(s) exacte(s) :

L'anesthésie en chirurgie ophtalmologique :

  1. L'efficacité péribulbaire est plus efficace que l'anesthésie rétrobulbaire
  2. L'anesthésie sous-Ténonienne a une durée d'action égale à celle de la péribulbaire.
  3. Une énucléation peut être réalisée sous anesthésie locale.
  4. Les durées d'action des différents anesthésiques locaux varient de 1 à 4 heures.
  5. L'utilisation de clonidine locale augmente significativement la durée d'analgésie lors d'une anesthésie péribulbaire.
Réponses

  1. B,
  2. ACE,
  3. ABD,
  4. BCDE,
  5. CE


© 2000 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@