Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising



Journal Français d'Ophtalmologie
Vol 25, N° 2  - février 2002
pp. 212-220
Doi : JFO-02-2002-25-2-0181-5512-101019-ART15
Intérêt de l'angiographie numérisée au vert d'indocyanine dans le diagnostic des tumeurs choroïdiennes
 
Figure 1

Figure 1A

Figure 1B
Figure 1b.

Figure 1C

Figure 1.a : Photographie couleur d'un naevus choroïdien de petite taille. b et c Temps précoce et tardif de l'ICG avec hypofluorescence par effet masque au niveau du naevus.
Figure 1c.
Figure 2

Figure 2A

Figure 2B
Figure 2b.

Figure 2C

Figure 2D

Figure 2.a : Photographie couleur d'un naevus à contours mal définis. b, c et d : Séquence de l'ICG à 1, 6 et 25 minutes démontrant à tous les temps une hypofluorescence au niveau du naevus ainsi qu'une hyperfluorescence annulaire, plus prononcée en supérieur et à droite de la lésion, liée au refoulement latéral des gros vaisseaux choroïdiens par le naevus.
Figure 2c.
Figure 2d.
Figure 3

Figure 3A
Figure 3a. Photographie couleur d'un mélanome choroïdien hémorragique, en bouton de col.

Figure 3B
Figure 3b. Temps moyen de l'ICG, démontrant au sein de la tumeur, des vaisseaux dilatés de nature anarchique et à l'aspect en tire-bouchon.

Figure 4

Figure 4A
Figure 4a. Photographie couleur d'un mélanome choroïdien pigmenté soulevant la rétine.

Figure 4B
Figure 4b. Temps précoce de l'ICG démontrant une hypofluorescence au niveau de la tumeur. Au sein de celle-ci, on visualise les vaisseaux tumoraux intrinsèques irréguliers.

Figure 4C
Figure 4c. Temps tardif de l'ICG. L'hypofluorescence tumorale persiste. Les vaisseaux intrinsèques montrent des signes de diffusion discrète.

Figure 4D
Figure 4d. Fluoroangiographie (à 2 minutes) démontrant une diffusion de colorant à partir des vaisseaux anormaux, la présence de petites hyperfluorescences punctiformes (« pin points ») plus périphériques et une zone d'ombre péritumorale.

Figure 5

Figure 5A

Figure 5B
Figure 5b.

Figure 5C

Figure 5D

Figure 5.a Photographie couleur d'un mélanome choroïdien pigmenté, élevé, avec perforation de la membrane de Bruch. b, c et d Séquence ICG (à 1, 10 et 26 minutes) démontrant l'hypofluorescence de la masse choroïdienne, le réseau vasculaire tumoral intrinsèque avec discrète diffusion tardive et les vaisseaux dilatés bien identifiables situés à l'apex de la tumeur.
Figure 5c.
Figure 5d.
Figure 6

Figure 6A

Figure 6B
Figure 6b.

Figure 6C
Figure 6c.

Figure 6D

Figure 6E
Figure 6e.

Figure 6.a : Photographie couleur d'une métastase choroïdienne de couleur crème. b : Temps précoce de l'ICG démontrant une hypofluorescence relative au niveau de la tumeur. Les vaisseaux choroïdiens sous-jacents restent bien identifiables. c et d : Temps moyen et tardif de l'ICG avec hypofluorescence centrale au niveau de la métastase et anneau d'hyperfluorescence entourant la tumeur. e : Fluoroangiographie (à 8 minutes) démontrant au sein de la tumeur une hyperfluorescence centrale par diffusion du colorant ainsi que de nombreuses hyperfluorescences punctiformes (« pin points ») plus périphériques. Au niveau des bords de la tumeur, on observe une zone d'ombre plus hypofluorescente.
Figure 6d.
Figure 7

Figure 7A

Figure 7B
Figure 7b.

Figure 7C
Figure 7c.

Figure 7D
Figure 7d.

Figure 7E
Figure 7e.

Figure 7F

Figure 7.a : Photographie couleur d'un hémangiome choroïdien de teinte orangée. b : Temps précoce de l'ICG (à 2 minutes) démontrant une hyperfluorescence marquée de la tumeur. c et d : Temps à 20 et 30 minutes démontrant une hypofluorescence au niveau de l'hémangiome (effet “washout”). On note au sein de la tumeur des hyperfluorescences punctiformes pouvant correspondre à des cavités caverneuses. e et f : Fluoroangiographie démontrant une hyperfluorescence très précoce (15 secondes) au niveau des vaisseaux angiomateux. À 5 minutes, on observe encore une hyperfluorescence diffuse et irrégulière de la tumeur.
Figure 8

Figure 8A

Figure 8B
Figure 8b.

Figure 8C
Figure 8c.

Figure 8D

Figure 8.a : Photographie couleur d'un ostéome choroïdien avec zone centrale blanchâtre entourée d'une zone de teinte plus orangée. b : Temps précoce de l'ICG démontrant une hypofluorescence relative homogène au niveau de l'ostéome et un halo d'hyperfluorescence en bordure de la tumeur. c et d : Temps à 9 et 26 minutes démontrant des zones d'hyperfluorescence au sein de la tumeur avec diffusion modérée au temps tardif.


EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline