Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Journal Français d'Ophtalmologie
Vol 27, N° 4  - avril 2004
pp. 383-384
Doi : JFO-04-2004-27-4-0181-5512-101019-ART8
Épanchement sanguin endocapsulaire post-traumatique
 

B. Jany, S. Milazzo, L. Caprani, C. Mariette
[1]  Service d'Ophtalmologie, Centre Saint Victor, CHU d'Amiens, 354, boulevard de Beauvillé, 80054 Amiens cedex 1.

Communication affichée lors du 107 e congrès de la SFO en mail 2001.


Tirés à part : B. Jany

[2]  , à l'adresse ci-dessus. E-mail :

@@#100979@@
Épanchement sanguin endocapsulaire post-traumatique

Complication rare après la chirurgie extracapsulaire de la cataracte, l'hémorragie endocapsulaire est souvent de découverte fortuite ou à l'occasion d'une baisse d'acuité visuelle. Le cas rapporté est une patiente de 76 ans qui présente un épanchement sanguin endocapsulaire sans niveau liquidien, un an après chirurgie extracapsulaire de la cataracte. Celui-ci a été découvert au cours d'un examen pour baisse d'acuité visuelle. L'interrogatoire retrouve un traumatisme contusif de cet oeil opéré. Elle avait bénéficié d'une capsulotomie postérieure au laser Nd : YAG trois mois auparavant. L'évolution est spontanément favorable sur deux mois, avec diminution de l'épanchement et amélioration de l'acuité visuelle. L'origine du saignement semble être une lésion vasculaire par contusion directe, le sang pouvant provenir du corps ciliaire, de l'angle iridocornéen ou du vitré. L'épanchement liquidien serait capté en arrière de l'implant et enfermé dans l'espace situé entre le sac capsulaire et la hyaloïde, sans diffusion intravitréenne. La plupart des cas rapportés dans la littérature ne portaient que sur des observations avec capsule postérieure intacte, et survenant en per ou postopératoire proche. Le traitement se résume en une surveillance simple. Certains auteurs proposent une capsulotomie au laser Nd : YAG en cas de résorption trop lente.

Abstract
Post-traumatic endocapsular blood effusion

A rare complication after extracapsular surgery of the cataract, blood effusion is often a fortuitous discovery when a drop in visual acuity occurs. The subject reported herein is a 76-year-old patient who presented an endocapsular blood effusion with no liquid level 1 year after the extracapsular surgery of the cataract, discovered while examining a decrease in visual acuity. Questioning led to the discovery of eye trauma due to Nd: YAG laser posterior capsulotomy 3 months before, which had progressed spontaneously and favorably for 2 months, with a reduction of the effusion and better visual acuity. The bleeding seems to have come from a vascular injury due to a direct contusion, with blood possibly coming from the ciliary body, the iridocorneal angle, or the vitreous. The liquid effusion may have been caught at the back by the implant and enclosed in the area located between the capsular bag and the anterior hyaloid, without intravitreous diffusion. Most of reported cases in the literature discuss observations made on an intact posterior capsule, which appeared during or after close surgery. The treatment was simple supervision. Some authors propose a Nd: YAG laser capsulotomy in case resorption is too slow.


Mots clés : Pseudophaque , épanchement sanguin endocapsulaire , traumatisme

Keywords: Pseudophakia , endocapsular blood effusion , trauma


INTRODUCTION

L'épanchement sanguin endocapsulaire est une complication rare après chirurgie extracapsulaire de la cataracte chez le pseudophake. Peu de cas ont été rapportés dans la littérature. L'épanchement survient presque toujours en post-opératoire immédiat. Nous rapportons ici une observation d'origine post traumatique avec capsule postérieure précédemment ouverte.

OBSERVATION

Une patiente de 76 ans, sans antécédent particulier, est opérée de la cataracte de l'oeil droit. Une phacoémulsification après incision cornéenne et capsulotomie selon la technique du capsulorrhexis, puis une implantation dans le sac capsulaire d'un implant souple de chambre postérieure en silicone sont réalisées. L'intervention se déroule sans incident. Les suites opératoires sont simples, avec une acuité visuelle à un mois de 9/10 e P2 après correction. Huit mois plus tard, elle consulte pour une gêne de l'acuité visuelle qui est de 6/10 e avec correction. Une cataracte secondaire est mise en évidence et une capsulotomie au laser Nd : YAG est pratiquée ; elle permet une récupération ad integrum .

À un an de l'intervention, la patiente reconsulte pour une baisse d'acuité visuelle de l'oeil opéré, qui est à 6/10 e P2, avec une altération non systématisée du champ visuel. L'examen précis et minutieux permet de mettre en évidence un épanchement sanguin rétro-lenticulaire, sans niveau liquidien (fig. 1). Il n'y a pas d'hyphéma, pas de sang dans l'angle iridocornéen, ni d'hémorragie intravitréenne. L'implant de chambre postérieure est centré dans le sac capsulaire. Le tonus oculaire est normal ainsi que le fond d'oeil. Devant cet épanchement sanguin, un interrogatoire plus approfondi et orienté retrouve un traumatisme contusif par coup de coude. Elle ne prend pas de traitement anti-coagulant ni anti-agrégant plaquettaire, et n'a pas de trouble de la coagulation, ni de diabète.

À deux mois, nous notons une diminution spontanée de l'épanchement et une amélioration de l'acuité visuelle à 9/10 e sous vasculoprotecteur veinotonique. Six mois après, la disparition du sang est complète et le champ visuel amélioré (fig. 2).

DISCUSSION

Les épanchements sanguins endocapsulaires décrits dans la littérature (44 recensés) surviennent dans la majorité des cas en postopératoire immédiat ou proche, c'est-à-dire dans la première semaine et jusqu'à la douzième semaine [1]. Ils apparaissent comme une séquelle d'hémorragie per ou postopératoire, donc liés à l'acte chirurgical. Dans cette observation, l'épanchement sanguin est découvert à distance de la chirurgie (1 an), et contrairement à la plupart des cas, au cours d'un examen motivé par une baisse d'acuité visuelle post-traumatique.

Le sac capsulaire est un espace avasculaire. La présence d'un épanchement sanguin ne peut s'expliquer que par une diffusion par une solution de continuité du sac. L'hémorragie est soit antérieure : le sang provient des vaisseaux limbiques par la porte d'entrée chirurgicale (incision par tunnel scléral notamment), de néovaisseaux iriens ou de l'angle iridocornéen, ou encore par lésion directe sur les corps ciliaires par une anse dans le sulcus [2]; soit elle est postérieure et provient d'un saignement dans le vitré [3].

La patiente n'ayant pas de terrain ni de facteurs favorisants pouvant expliquer un saignement spontané, l'origine du saignement semble donc bien liée au traumatisme.

Nous envisageons deux possibilités : soit un hyphéma, soit une hémorragie intravitréenne (la capsule postérieure étant ouverte), qui ont pu régresser spontanément avant la consultation. L'épanchement sanguin serait capté en arrière de l'implant et enfermé dans l'espace situé entre le sac capsulaire et la hyaloïde antérieure.

La résolution a été spontanée en quelques mois sans geste invasif. Une simple surveillance est suffisante, l'évolution spontanée étant en règle favorable [2], [4]. Certains auteurs ont proposé une capsulotomie postérieure au laser Nd : YAG permettant le drainage de l'hématome vers le vitré [1], [5], [6], [7]. Ce traitement sera réservé aux formes invalidantes ou persistantes au bout de quelques mois.

Références

[1]
Hagan JC 3rd, Menapace R, Radax U. Clinical syndrome of endocapsular hematoma: presentation of a collected series and review of the literature. J Cataract Refract Surg, 1996;22:379-84.
[2]
Auran JD, Donn A, Hyman GA. Multiple myeloma presenting as vortex crystalline keratopathy and complicated by endocapsular hematoma. Cornea, 1992;11:584-5.
[3]
Hater MA, Yung CW. Spontaneous resolution of an endocapsular hematoma. Am J Ophthalmol, 1997;123:844-6.
[4]
Hagan JC 3rd, Gaasterland DE. Endocapsular hematoma. Description and treatment of a unique form of post operative haemorrhage. Arch Ophthalmol, 1991;109:514-8.
[5]
Radax U, Menapace R. Endocapsular hematoma with biconvex posterior chamber intraocular lenses. J Cataract Refract Surg, 1994;20:634-7.
[6]
Ohmi S, Takagishi C, Hashizume N, Saika S. In the bag hyphema after intra ocular lens implantation. J Cataract Refract Surg, 1996;22:755-8.
[7]
Zagelbaum BM, Hersh PS. Endocapsular hematoma. J Cataract Refract Surg, 1993;19:413-4.




© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline