Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising



Journal Français d'Ophtalmologie
Vol 27, N° 7  - septembre 2004
pp. 828-844
Doi : JFO-09-2004-27-7-0181-5512-101019-ART18
Techniques et indications chirurgicales des décompressions osseuses de l’orbitopathie dysthyroïdienne
 
Figure 1

Figure a

Figure b

Figure 1. a) Exophtalmie bilatérale grade III ; b) même patient, tête penchée en arrière.
Figure 2

Figure a

Figure b

Figure 2. a) Exophtalmie avec neuropathie compressive et b) scanner, coupe coronale, compression du nerf optique à l’apex.
Figure 3

Figure a

Figure b

Figure 3. a) Exophtalmie unilatérale droite ; b) même patient, tête penchée en arrière.
Figure 4

Figure 4. Différents sièges possibles d’une décompression osseuse. Soit Ogura : ethmoïde et plancher, soit Hirsh : plancher, soit Krönlein : paroi latérale.
Figure 5

Figure 5. Schémas des parois orbitaires : (1) : paroi médiale. (2 + 2,5) : plancher. (3) : paroi latérale. (3,5) : paroi postérieure. (4) : toit orbitaire.
Figure 6

Figure a

Figure b

Figure c

Figure 6. a) Voies d’abord conjonctivales inférieure et caronculaire. b) Voies d’abord palpébrales inférieure de lynch et d’orbitotomie latérale. c) Voies d’abord palpébrales supérieure et d’orbitotomie latérale.
Figure 7

Figure a

Figure b

Figure c

Figure d

Figure e

Figure 7. Voie conjonctivale inférieure. a) Cantholyse externe, b) incision au bord inférieur du tarse, c) lipectomie des poches graisseuses palpébrales, d) abord du plancher orbitaire. e) Aspect final après décompression : noter l’absence de cicatrice.
Figure 8

Figure 8. Voie caronculaire.
Figure 9

Figure 9. Voies palpébrales : a) palpébrale inférieure, b) d’orbitotomie latérale et c) palpébrale médiale ou de lynch.
Figure 10

Figure 10. Abord de la paroi inférieure et la paroi externe par voie palpébrale inférieure.
Figure 11

Figure a

Figure b

Figure c

Figure d

Figure e

Figure f

Figure g

Figure h

Figure 11. Voie palpébrale supérieure : a) ligne d’incision, b) infiltration, c) incision dans le pli palpébral, d) individualisation rebord orbitaire externe, e) ostéotomie supérieure, f) ostéotomie inférieure, g) ablation du rebord et h) paroi résiduelle.
Figure 12

Figure a

Figure b

Figure c

Figure d

Figure e

Figure 12. a) Ligne d’incision bi-coronale, b) décollement du cuir chevelu, c) individualisation du rebord, d) rebord orbitaire externe et e) ablation de la paroi externe et du rebord.
Figure 13

Figure 13. Voie vestibulaire de Caldwell-Luc.
Figure 14

Figure a

Figure b

Figure c

Figure 14. a) Lipectomie de la loge interne, b) lipectomie inférieure, c) lipectomies supérieure et inférieure.
Figure 15

Figure a

Figure b

Figure c

Figure 15. a) PNO, ligne bicanthale. b) Scanner (coupe axiale) : exophtalmie de grade I. c) Scanner (coupe axiale) : exophtalmie de grade III.
Figure 16

Figure a

Figure b

Figure c

Figure 16. a) Augmentation modérée du volume des muscles. b) Compression du nerf optique à l’apex par des muscles hypertrophiés. c) Augmentation de la graisse avec des muscles fins et grêles.
Figure 17

Figure a

Figure b

Figure c

Figure d

Figure 17. a) Sinus maxillaire sur une coupe sagittale de TDM. b) Sinus ethmoïdal sur une coupe axiale de TDM. c) Paroi osseuse sur une coupe coronale de TDM. d) Sinusite maxillaire, qui peut contre-indiquer une décompression du plancher.
Figure 18

Figure a

Figure b

Figure c

Figure 18. a) IRM T1 : augmentation de la taille des muscles. b) IRM T2 : hypersignal de la gaine des muscles, signe d’inflammation. c) IRM T2 : compression du nerf optique à l’apex.
Figure 19

Figure a

Figure b

Figure c

Figure d

Figure 19. a) Orbitopathie inflammatoire peu exophtalmiante. b) IRM (coupe coronale) : compression du nerf optique à l’apex. c et d) Champs visuels droit et gauche avec scotome cœco-central.
Figure 20

Figure a

Figure b

Figure c

Figure d

Figure 20. a) Orbitopathie inflammatoire avec neuropathie optique. b) TDM (coupe axiale) compression du nerf optique par des muscles hypertrophiés à l’apex. c) Champ visuel avec scotome altitudinal impliquant une neuropathie optique compressive à composante ischémique.
Figure 21

Figure a

Figure b

Figure c

Figure d

Figure 21. Aspects a et b) pré-opératoire et c et d) post-opératoire avec décompression de deux parois par voie conjonctivale inférieure et lipectomie.
Figure 22

Figure a

Figure b

Figure 22. Aspects a) pré-opératoire et b) post-opératoire après une décompression de 3 parois par voie coronale.
Figure 23

Figure a

Figure b

Figure 23. a) Aspect pré-opératoire : exophtalmie, rétraction palpébrale et lipoptose.b) Aspect post-opératoire après décompression : lipectomie, allongement des paupières.


EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline