Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising



Journal Français d'Ophtalmologie
Vol 28, N° 6  - juin 2005
pp. 652-659
Doi : JFO-06-2005-28-6-0181-5512-101019-200504951
Multichimiorésistance du mélanome uvéal
 
Figure 1

Figure 1. Aspect tridimensionnel supposé de la Glycoprotéine-P (coupe frontale). Ce modèle du canal est issu des données récentes de la microscopie électronique. Son fonctionnement est détaillé dans le texte.
Figure 2

Figure 2. Région régulatrice et promoteur proximal du gène MDR1 humain. Un gène est généralement divisé en 2 régions : par rapport au site +1 de démarrage de la transcription, du côté 5’ amont on trouve la région régulatrice comprenant de nombreux éléments transcriptionnels sur lesquels se fixent les facteurs protéiques régulateurs (activateurs ou inhibiteurs) et du côté 3’ aval, la région codante sera transcrite en ARNm qui sera à son tour traduit en protéine. Seuls quelques principaux éléments cis-régulateurs sont représentés ici avec, en particulier, l’élément invMED1 qui est décrit dans le texte. Les chiffrent se réfèrent aux positions en pb par rapport au point +1 majoritaire du démarrage de la transcription localisé dans la fenêtre d’initiation transcriptionnelle INR. La protéine p53 se fixe sur un site double de direction parallèle et agit ici en trans-activant MDR1. Les autres sites mentionnés sont retrouvés dans de nombreux autres gènes alors que nous avons montré que invMED1 est spécifiquement lié au phénotype MDR typique [44] (Pour une description plus approfondie, cf. [46]).
Figure 3

Figure 3. Lignée cellulaire IPC227 en culture. Lignée établie et stabilisée issue d’un mélanome ciliaire et présentant majoritairement des cellules fusiformes (X 250).
Figure 4

Figure 4. Révélation de la présence des ARNm des gènes MDR1, MRP1 et LRP/MVP dans différentes lignées cellulaires. Un milligramme d’ARN totaux a été préparé à partir de 100 × 106 cellules de leucémie lymphoblastique aiguë CEM (variantes chimiosensible (CEM/S) et chimiorésistante (CEM/VLB5)), de mélanomes uvéaux MU2 et sa métastase hépatique MU2F (lignées créées au laboratoire) et IPC227 (mélanome ciliaire). Ces ARN ont été rétro-transcrits à l’aide de sondes d’hybridation spécifiques produisant par RT-PCR des fragments d’amplification de 314, 389, 429 et 342 paires de base respectivement pour MDR1, MRP, LRP/MVP et β-actine. Dix microlitres de chaque milieu réactionnel sont déposés sur un gel d’agarose à 2 % et migrés pendant 1 heure à 100 V. La β-actine est prise comme témoin interne d’expression. La présence des différents ARNm dans les lignées de mélanome uvéal est comparée à celle de la lignée de leucémie CEM qui n’exprime que la β-actine pour la variante chimiosensible et qui ne surexprime fortement que MDR1 dans la variante chimiorésistante. Les trois mélanomes uvéaux étudiés expriment à des degrés divers les gènes codant les protéines Pgp, MRP1 et LRP/MVP.


EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline