Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Journal Français d'Ophtalmologie
Vol 29, N° HS2  - mai 2006
pp. 32-35
Doi : JFO-05-2006-29-HS2-0181-5512-101019-200608097
J’ai testé pour vous
Le tonomètre à contours. Analyse de la PIO par « Dynamic Contour Tonometry »
 

Y. Lachkar
[1] Institut du glaucome, Fondation Hôpital Saint-Joseph, 185 rue Raymond-Losserand 75674 Paris Cedex 14 Correspondance : ylachkar@club-internet.fr

@@#100979@@
J’ai testé pour vous. Le tonomètre à contours. Analyse de la PIO par « Dynamic Contour Tonometry »

Le tonomètre de Pascal, ou le « Dynamic Contour Tonometer » (DCT) (® Swiss Microtechnology Zurich) est un appareil qui se distingue du tonomètre de Goldmann (GAT) par un capteur de la PIO au centre du cône qui mesure la pression d’une façon moins dépendante de la structure de la cornée. L’efficacité de cet appareil pour la mesure PIO après une intervention de LASIK a été montrée. Cet appareil pourrait servir pour obtenir des mesures plus exactes de la PIO en cas de glaucome ou d’hypertonie oculaire où la fiabilité de la mesure est discutable à cause d’une épaisseur de cornée soit très fine soit très épaisse. Nous avons étudié les relations entre les mesures avec les deux appareils pour les cornées fines, normales et épaisses.

Le tonomètre « Pascal » montre en général une bonne corrélation avec le tonomètre de Goldmann mais les limites d’agrément sont étendues. Pour des cornées fines cet appareil paraît être plus fiable que le tonomètre de Goldmann, mais pour les cornées épaisses il n’a pas été retrouvé de différence entre les deux méthodes.

Abstract
I have tested for you. The contour tonometer. IOP analysis using « Dynamic Contour Tonometry »

The Pascal tonometer, or the Dynamic Contour Tonometer (DCT) (® Swiss Microtechnology, Zurich) is a device that differs from the Goldmann applanation tonometer (GAT) in its IOP sensor at the center of the cone that measures pressure by a means less dependent on corneal structure. The efficacy of this device in measuring IOP after LASIK surgery has been demonstrated. It can be used to obtain more precise IOP measurements in glaucoma patients or ocular hypertension in cases where the measurement is debatable because of a very thin or very thick cornea. We studied the relations between the measurements with the two devices on thin, normal, and thick corneas.

The Pascal tonometer generally showed a good correlation with the Goldmann applanation tonometer, but the limits of agreement are wide. For thin corneas, this device seems more reliable than the GAT, but for thick corneas, no difference was found between the two methods.


Mots clés : Tonométrie à aplanation , dynamic contour tonometry , pression intraoculaire , pachymétrie

Keywords: Applanation tonometry , dynamic contour tonometry , intraocular pressure , pachymetry


INTRODUCTION

L’analyse de la pression intra-oculaire (PIO) est capitale dans la prise en charge du glaucome, mais il ne faut pas perdre de vue qu’il s’agit plus d’une estimation que d’une réelle mesure tant les biais sont nombreux. La PIO peut ainsi être faussement basse en cas de cornée mince, mesure sans fluorescéine, œdème du stroma ou encore d’astigmatisme avec environ un correctif de 1 mmHg/4 Dioptries. Elle est au contraire faussement élevée en présence d’une cornée épaisse (sans œdème), de mesure avec trop de fluorescéine (ménisques trop larges), si le col de chemise est trop serré ou en cas de blépharospasme. Depuis longtemps déjà les relations entre la tension oculaire et la pachymétrie ont été étudiées [1] [2] [3] [4]. Plus récemment, l’OHTS (Ocular Hypertension Treatment Study) confirmait que le risque d’évolution vers un glaucome était d’autant plus faible que la cornée était épaisse (fig. 1) [5]. L’enjeu est donc d’obtenir des mesures de la PIO qui seraient moins dépendantes de la pachymétrie.

LE DCT : MESURE DE LA PIO SANS APLANATION

Telle est la vocation de la tonométrie dynamique par contours (Dynamic Contour Tonometry ou DCT) à la lampe à fente, avec un capteur permettant de mesurer la PIO pendant 5 cycles cardiaques et l’amplitude du pouls (Ocular Pulse Amplitude ou OPA). Ce DCT appelé encore appareil « Pascal » est proche du tonomètre de Goldmann mais avec l’avantage de mesurer la PIO sans aplanir la cornée grâce à son capteur qui épouse la forme de la cornée (fig. 2 et 3). Cette absence d’aplanation pourrait permettre une mesure de la PIO indépendante de l’épaisseur centrale de la cornée. Ce tonomètre enregistre les variations systoliques et diastoliques de la PIO, celle-ci étant plus élevée en systole qu’en diastole (fig. 4).

Ces résultats sont assez similaires à ceux obtenus en pneumotonographie avec le POBF (Pulsatile Ocular Blood Flow) qui mesure le flux sanguin oculaire pulsatile. Il enregistre également la PIO en continu, avec ses variations systolo-diastoliques (fig. 5).

L’IMPACT DE L’ÉPAISSEUR DE LA CORNÉE SUR LA MESURE DE LA PIO

Nous avons réalisé une étude à l’Hôpital Saint-Joseph, présentée au Congrès de l’ARVO (Association for Research in Vision and Ophtalmology) cette année [6]. Nous avons étudié 75 yeux de 75 patients répartis en 3 groupes de 25 : cornées fines (ECC ≪ 520 μm), cornées normales (ECC entre 520 et 580 μm) et cornées épaisses (ECC > 580 μm). Ces mesures étaient corrélées à 2 mesures effectuées au tonomètre de Goldmann (GAT), 2 au tonomètre de Pascal (DCT) et 3 mesures de pachymétrie centrale.

Dans le groupe des cornées normales, les mesures de PIO obtenues avec le tonomètre de Goldmann et le DCT de Pascal étaient similaires (respectivement 15,9 et 16,3 mmHg, p = 0,91). Pour les cornées fines, les valeurs étaient plus élevées avec le DCT (15,9 mmHg contre 13,2 mmHg avec le tonomètre à aplanation de Goldmann, p = 0,009). Dans le groupe avec des cornées épaisses, les mesures obtenues étaient identiques avec les 2 appareils (17,4 mmHg). Les différences entre le tonomètre de Goldmann et le tonomètre à contours (GAT-DCT) étaient de 0,1 +/-1,5 mmHg pour les cornées normales, 2,6 +/-1,9 mmHg pour les cornées fines et - 0,06 +/- 2,6 mmHg dans le cas des cornées épaisses. Ainsi, en dessous de 520 µm, une réduction de 10 µm de l’épaisseur de la cornée entraîne une sous-estimation significative de la PIO au tonomètre de Goldmann de 0,7 mm (p ≪ 0,001) et au-dessus de 580 µm une sur-estimation non significative de 0,2 mmHg (p = 0,27) par 10 μm supplémentaire de l’épaisseur de cornée (fig. 6).

Ces résultats sont concordants avec ceux de la littérature concernant les patients avec des cornées fines ayant été opérés d’une chirurgie réfractive par Lasik [7]. D’autres études similaires, présentées également au Congrès de l’Arvo 2005, ont concerné les patients opérés : l’une d’elles n’a pas trouvé de différence entre les 2 tonomètres (de Goldmann et Pascal) [8] tandis que 3 autres ont trouvé une différence statistiquement significative avec une plus grande variabilité avec le DCT [9] [10] [11].

CONCLUSION

Nous avons testé le DCT, qui s’avère être un appareil fiable de mesure de la PIO chez les patients ayant une cornée normale ou fine. En revanche, en cas de cornée épaisse, les valeurs obtenues avec le DCT ou le tonomètre de Goldmann ne sont pas différentes et le tonomètre ne peut pas ici remplacer la pachymétrie. Il ne s’agit que d’une des toute première étude réalisée avec cet appareil et ces données devront être confirmées. La vraie mesure de la PIO ne peut en fait être obtenue que par la manométrie qui est irréalisable en pratique. Le DCT semble cependant donner les mesures les plus fiables de la PIO. Son utilisation n’est cependant pas facile en raison de la nécessité d’un contact continu avec la cornée pendant plusieurs cycles cardiaques. Enfin, il ne faut pas perdre de vue que la PIO varie dans le temps et le DCT ne renseigne pas sur ces variations nycthémérales ni sur les nombreux autres paramètres à prendre en compte dans la prise en charge des glaucomes.

Références

[1]
Wolfs RC, Klaver CC, Vingerling JR, Grobbee DE, Hofman A, de Jong PT. Distribution of central corneal thickness and its association with intraocular pressure: The Rotterdam Study. Am J Ophthalmol, 1997;123:767-72.
[2]
Bron AM, Creuzot-Garcher C, Goudeau-Boutillon S, d’Athis P. Falsely elevated intraocular pressure due to increased central corneal thickness. Graefes Arch Clin Exp Ophthalmol, 1999;237:220-4.
[3]
Shah S, Chatterjee A, Mathai M et al. Relationship between corneal thickness and measured intraocular pressure in a general ophthalmology clinic. Ophthalmology, 1999;106:2154-60.
[4]
Whitacre MM, Stein RA, Hassanein K. The effect of corneal thickness on applanation tonometry. Am J Ophthalmol, 1993;115:592-6.
[5]
Gordon MO, Beiser JA, Brandt JD et al. The Ocular Hypertension Treatment Study: baseline factors that predict the onset of primary open-angle glaucoma. Arch Ophthalmol, 2002;120:714-20.
[6]
Doyle A, Lachkar Y. Comparison of dynamic contour tonometry with goldman applanation tonometry over a wide range of central corneal thickness. J Glaucoma, 2005;14:288-92.
[7]
Siganos DS, Papastergiou GI, Moedas C. Assessment of the Pascal dynamic contour tonometer in monitoring intraocular pressure in unoperated eyes and eyes after LASIK. J Cataract Refract Surg, 2004;30:746-51.
[8]
Barleon L, Hoffmann FM, Pfeiffer N, Grus FH. Comparison of PASCAL Contour Tonometry and Goldmann Applanation Tonometry in Glaucoma Patients and Healthy Subjects. Invest Ophthalmol Vis Sci, 2005;46:E-Abstract 4846.
[9]
Kotecha A, White ET, Shewry JM, Garway-Heath DF. The Relative Effects of Corneal Thickness and Age on Goldmann Applanation Tonometry and Dynamic Contour Tonometry. Invest Ophthalmol Vis Sci, 2005;46:E-Abstract 4838.
Pena FY, Ying-Lai M, Azen S, Varma R; Los Angeles Latino Eye Study Group. Comparison of Dynamic Contour Tonometery and Applanation Tonometery in Latinos: The Los Angeles Latino Eye Study. Invest Ophthalmol Vis Sci, 2005;46:E-Abstract 4837.
Schneider ED, Grehn F. Intraoular Pressure Measurement – Comparison of Dynamic Contour Tonometry and Goldmann Applanation Tonometry. Invest Ophthalmol Vis Sci, 2005;46:E-Abstract 4839.




© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline