Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Nutrition clinique et métabolisme
Volume 31, n° 3
page 223 (septembre 2017)
Doi : 10.1016/j.nupar.2017.06.018
Congrès

Capacités d’ajustement énergétique à court terme chez le nourrisson entre 10 et 15 mois : premiers résultats (prix SFN 2015)
 

C. Schwartz , P. Brugaillères, S. Nicklaus, S. Issanchou
 Centre des sciences du goût et de l’alimentation, CNRS, Inra, université Bourgogne-Franche-Comté, Dijon, France 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction et but de l’étude

L’équilibre de la balance énergétique est maintenu soit par l’ajustement des dépenses énergétiques soit par l’ajustement des apports énergétiques. L’enquête américaine « 2002 Feeding infants and toddlers » laisse penser qu’une diminution des capacités d’ajustement énergétique se produirait autour de 11 mois. Ces capacités se détérioreraient sous l’effet des pratiques de nourrissage notamment au cours de la diversification alimentaire. Aucune étude n’a mesuré les capacités d’ajustement énergétique à court terme chez des nourrissons entre 10 et 15 mois. L’objectif principal de ce projet était donc d’évaluer les capacités d’ajustement énergétique à court terme à ces âges et de décrire les éventuels changements développementaux.

Matériel et méthodes

Quarante nourrissons ont été recrutés. Une mesure de compensation calorique à court terme, reflétant la propension à manger en réponse à des signaux internes de faim/rassasiement, a été développée. Elle est conduite en donnant au sujet un aliment dit précharge plus ou moins énergétique, suivi d’un repas ad libitum après un laps de temps déterminé. Les nourrissons ont participé à une mesure de compensation calorique à 10,5 mois et à 14,5 mois. À chaque âge, la mesure se fait en deux venues au laboratoire. La mère fait consommer à l’enfant une précharge de 67g (purée de carotte) apportant 22 ou 65kcal (ordre contrebalancé). Puis, 25min plus tard, la mère offrait à son enfant un repas ad libitum (300g de purée de légumes-viande/poisson, et 195g de compote selon les choix de la mère apportant au maximum 289kcal). Les quantités consommées lors de ces repas permettent de calculer un score exprimé en % (COMPX) traduisant l’ajustement énergétique à court terme. Un score de 100 % correspondait à un ajustement énergétique parfait. En parallèle, les apports énergétiques des 24h suivant les repas ad libitum étaient consignés à domicile. Les pratiques parentales de nourrissage, et certaines caractéristiques maternelles et enfantines ont été enregistrées au travers de différents questionnaires. L’étude a été menée après avis favorable du CPP Est-I (2015-A00014-45).

Résultats

Sur les 40 nourrissons (19 filles/21 garçons), un score de COMPX a pu être calculé à 10,5 mois pour 28 d’entre eux (âge moyen=10,55±0,23 mois ; 12 filles/16 garçons). Ces données préliminaires montrent qu’à 10,5 mois, les nourrissons n’ajustent que partiellement leur prise alimentaire à la suite de la consommation de précharges plus ou moins énergétiques (COMPX moyen=24,21 % ; min : −250,91 % et max : +230,38 %), avec de fortes différences interindividuelles. Un comportement de mauvaise compensation (n =23) a été plus fréquemment observé qu’un comportement de surcompensation (n =5).

Conclusion

Les capacités d’ajustement énergétique à court terme seront mises en lien avec les pratiques de nourrissage. De plus, l’ajustement énergétique au cours des 24h suivant les repas ad libitum sera également évalué grâce aux relevés de consommation. Enfin, la mesure à 14,5 mois permettra d’évaluer si les capacités d’ajustement évoluent avec l’introduction des aliments dit adultes dans le régime alimentaire.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2017  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline