Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 33,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    2 0 0 0


Nutrition clinique et métabolisme
Volume 31, n° 3
pages 248-249 (septembre 2017)
Doi : 10.1016/j.nupar.2017.06.073
Étude des caractéristiques sociodémographiques et géographiques associées à l’évolution de la part de produits végétaux dans l’alimentation sur 4 ans dans la cohorte NutriNet−Santé
 

Z. Colombet , B. Allès, W. Si Hassen, E. Kesse-Guyot, S. Péneau, S. Hercberg, C. Méjean
 Éren, centre de recherche en épidémiologie et statistiques Sorbonne-Paris-Cité UMR U1153 Inserm/U1125 Inra/Cnam/université Paris 13, Bobigny, France 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction et but de l’étude

Face au défi de l’évolution démographique et à la nécessité d’assurer la sécurité alimentaire mondiale, un meilleur équilibre entre la part de produits végétaux et animaux dans l’alimentation des individus est essentiel pour atteindre une alimentation durable. Les caractéristiques individuelles associées à la part de produits végétaux dans l’alimentation ont été rarement investiguées. L’objectif de cette étude longitudinale était d’étudié le lien entre certaines caractéristiques sociodémographiques et géographiques et la part de produits végétaux dans l’alimentation à partir de l’étude NutriNet-Santé.

Matériel et méthodes

La part de produits végétaux a été évaluée, chez 15 615 sujets suivis durant au moins 4 ans, par deux indicateurs calculés à partir d’enregistrements de 24heures :

– pourcentage d’apport énergétique issu des protéines végétales dans l’alimentation ;

– score d’adhérence au régime provégétarien (score de 12 à 60), mis au point par Martínez-González et al. en 2014.

Les relations entre l’évolution au cours du temps des indicateurs et certaines caractéristiques individuelles à l’inclusion (âge, sexe, niveau d’études, composition du foyer, taille de l’unité urbaine de résidence et IMC) ont été estimées par modèle linéaire mixte, ajustées sur la composition du foyer au dernier suivi.

Résultats

Les résultats obtenus étaient similaires pour les deux indicateurs en ce qui concerne l’âge, le niveau d’études et l’IMC. À l’inclusion, plus l’âge était élevé, plus le pourcentage d’apport énergétique issu des protéines végétales et le score provégétarien augmentaient (respectivement β65+ =0,78, IC 95 %=[0,70 ; 0,87]), β65+ =3,24, IC 95 %=[2,92 ; 3,56]). Un niveau d’études supérieur ou égal au baccalauréat était positivement associé au pourcentage d’apport énergétique issu des protéines végétales (β>bac+3 =0,24, IC 95 %=[0,12 ; 0,35]) et au score provégétarien (β>bac+3 =1,12, IC 95 %=[0,67 ; 1,56]). Enfin, plus l’IMC était élevé, plus les indicateurs diminuaient (respectivement βobèse =−0,52, IC 95 %=[−0,59 ;−0,44], βobèse =−2,36, IC 95 %=[−2,64 ;−2,09]). Alors que le sexe n’était pas significativement associé au score provégétarien, le fait d’être un homme était significativement associé au pourcentage d’apport énergétique issu des protéines végétales (β=0,08, IC 95 %=[0,03 ; 0,12]). En revanche, il n’y avait pas d’association significative entre les caractéristiques individuelles et une évolution au cours du temps des indicateurs excepté pour l’âge. Plus l’individu était âgé à l’inclusion, plus les indicateurs diminuaient au cours du temps. Enfin, la composition du foyer et la taille de l’unité urbaine de résidence n’était pas significativement associée aux indicateurs ni à l’inclusion ni au cours du temps.

Conclusion

Notre étude a mis en évidence des profils sociodémographiques associés à la part de produits végétaux dans l’alimentation. Cependant, son évolution était différentielle seulement en fonction de l’âge. Ainsi, des leviers pour promouvoir les produits végétaux par rapport aux produits animaux en vue d’un rééquilibrage n’ont pu être identifiés. Des informations complémentaires sur les motivations des individus à consommer plus de produits végétaux sont aujourd’hui nécessaires.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2017  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline