Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Journal Français d'Ophtalmologie
Volume 40, n° 7
pages 588-591 (septembre 2017)
Doi : 10.1016/j.jfo.2017.04.004
Received : 23 September 2016 ;  accepted : 20 April 2017
Les caractéristiques topographiques à l’OCT du disque optique chez des patients cliniquement suspects de grande excavation papillaire (GEP) au Togo
OCT topographic characteristics of the optic nerve in patients clinically suspected to have large optic disc cupping in Togo
 

N. Maneh a, , K.D. Ayena a, K. Vonor a, K.B. Nonon Saa a, K.M. Amedome a, K.B. Dzidzinyo a, C.B. Ikessieba b, K.R. Kuaovi c, M. Banla a, K.P. Balo a
a Service d’ophtalmologie CHU Lomé-Togo, université de Lomé, BP 30284, Lomé, Togo 
b Service d’ophtalmologie CHU Campus, BP 30284, Lomé, Togo 
c Cabinet d’ophtalmologie AFIA, route de Kpalimé, Adidogomé, 07 BP 13648, Lomé, Togo 

Auteur correspondant.
Résumé
Objectif

Décrire les caractéristiques topographiques des disques optiques suspectés cliniquement de grande excavation papillaire (GEP).

Matériel et méthode

Il s’agit d’une étude rétrospective du 2 janvier au 31 décembre 2014 sur le registre d’OCT et la banque des données informatisées d’un centre ophtalmologique privée de Lomé (Togo). Étaient inclus les dossiers des patients présentant une GEP (rapportC/D ≥0,4) constatée cliniquement et ayant réalisé l’analyse OCT-papille.

Résultats

Trois cent trente-cinq patients (619 yeux) ont été étudié avec un âge moyen de 41,87 ans±17,51 ans [6 ans et 80 ans] et un sex-ratio de 1,01 en faveur du sexe féminin. La moyenne du rapport C/D clinique était de 0,51±0,126 [0,4 et 0,9] (IC à 95 % [0,503 à 0,531]). Le C/D clinique était ≥ 0,7 dans 7,75 % de cas. La surface moyenne des ANR était de 1,63±0,43 mm2 [0,34 et 2,85 mm2]. La surface moyenne des excavations était de 1,43±0,54 mm2 [0,13 et 4,29 mm2] et le volume moyen de 0,47±0,28 mm3 [0,01 et 1,72 mm3]. Le rapport C/D global moyen à l’OCT était de 0,46±0,13 [0,21 et 0,87] dont 30,85 % (191cas) avaient C/D <0,4. Le C/D à l’OCT était >0,7 chez 40 (6,46 %) yeux contre 48 (7,75 %) yeux à la clinique.

Conclusion

Les papilles optiques présentaient en moyenne une grande taille et un grand volume d’excavation. L’exploration topographique de la papille par l’OCT offre des données importantes et ouvre la voie à la recherche étiologique des grandes excavations chez le noir africain.

The full text of this article is available in PDF format.
Summary
Purpose

To describe topographic characteristics of optic discs clinically suspected of large cupping.

Materials and methods

This is retrospective study conducted from the January 2 to December 31 on the OCT registry and data base of a private ophthalmologic center in Lomé (Togo). We included records of patients with large cupping – CDR (cup-to-disc ratio) ≥ 0.4 –clinically observed and having undergone OCT-optic disc analysis.

Results

Three hundred and thirty-five patients (619 eyes) were studied, with a mean age of 41.87 years±17.51 years [6 years and 80 years] and a sex-ratio of 1.01 with a slight female predominance. The mean clinical CDR was 0.51±0.126 [0.4 and 0.9] (95 % CI [0.503 to 0.531]). The clinical CDR was ≥ 0.7 in 7.75 % of cases. The mean neuroretinal rim area was 1.63±0.43 mm2 [0.34 and 2.85 mm2]. The mean cup area was 1.43±0.54 mm2 [0.13 and 4.29 mm2], and the mean cup volume 0.47±0.28 mm3 [0.01 and 1.72 mm3]. The mean global CDR on OCT was 0.46±0.13 [0.21 and 0.87], of which 30.85 % (191 cases) had CDR <0.4. The CDR on OCT was >0.7 in 40 (6.46 %) eyes vs. 48 (7.75 %) eyes on clinical examination.

Conclusion

On the average, optics discs exhibit large size and large cup volume. Topographic evaluation of the optic disc by the means of OCT offers important data and gives way to etiological research of large cupping in the black African.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : OCT-papille, Topographie, Grande excavation papillaire

Keywords : OCT, Optic disc, Topography, Large cupping


Introduction

L’exploration de la tête du nerf optique (TNO) ou papille optique est essentielle dans le diagnostic des neuropathies optiques. Plusieurs méthodes d’exploration de la TNO existent, celles qualitatives par l’examen du fond d’œil, la rétinophotographie et ces dernières années des explorations quantitatives par les analyseurs de la TNO parmi lesquels la tomographie en cohérence optique (OCT) [1, 2, 3].

Des études se sont intéressées aux aspects, cliniques de la papille [4, 5] et plus récemment à l’OCT papille des enfants au Togo [6]. Ce travail sur la topographie de la papille optique à l’OCT a pour but de décrire les caractéristiques de la papille des grandes excavations papillaires au Togo.

Patients et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective descriptive sur dossiers de patients qui s’est déroulée du 2 janvier au 31 décembre 2014 dans un cabinet ophtalmologique privé de Lomé.

Étaient inclus dans l’étude, les dossiers des patients de tout âge et de tout sexe présentant une GEP avec un rapport Cup/Disc (C/D) ≥0,4 constaté cliniquement par un ophtalmologiste ou un médecin en formation en ophtalmologie et ayant réalisé l’analyse OCT-papille. N’étaient pas inclus dans l’étude, les résultats d’OCT-papille dont les prescripteurs n’étaient pas médecins et ceux sans précision du rapport C/D clinique.

L’âge, le sexe et le rapport C/D clinique obtenu à l’examen du fond d’œil étaient étudiés. À l’OCT le rapport C/D global (rapport entre la surface de l’excavation et la surface du disque optique), la surface du disque, de l’excavation et de l’anneau neurorétinien de même que le volume de l’excavation étaient également étudiés.

Nous avons utilisé les normes moyennes de Bron et al. [7] : 1,311 mm2 [0,720 ; 2,272] pour la surface de l’ANR ; 0,137 mm3 [0,000 ; 0,796] pour le volume de l’excavation.

Tous les examens OCT ont été réalisés par un même appareil Spectrum-Domain 3D OCT-2000 (Topcon). Le traitement et l’analyse des données ont été réalisés par le logiciel Graphpad prism 5.

Résultats
Démographie

Six cent dix neuf (619) yeux de 335 patients avaient été étudiés avec un âge moyen de 41,87 ans±17,51 ans [6 et 80 ans] dont 168 (50,15 %) cas de sexe féminin et 167 (49,85 %) de sexe masculin (sex-ratio [F/H] de 1,01).

Clinique

La moyenne du C/D clinique était de 0,51±0,126 avec des extrêmes de 0,4 et 0,9 (intervalle de confiance [IC] à 95 % [0,503 à 0,531]). Quarante-huit yeux (7,75 %) présentaient un rapport C/D ≥0,7 (Figure 1).



Figure 1


Figure 1. 

Rapports Cup/Disc (C/D) clinique des yeux suspects de grande excavation papillaire.

Zoom

Topographie papillaire à l’OCT

La surface moyenne des excavations papillaires était de 1,43±0,54 mm2 avec des extrêmes de 0,13 et 4,29 mm2 (IC à 95 % [1,38 à 1,47mm2]) (Tableau 1).

La surface moyenne de l’anneau neuro-rétinien était à 1,63±0,43mm2 avec des extrêmes de 0,34 et 2,85 mm2 (IC à 95 % [1,60 à 1,66 mm2]). Cinq cent quatre yeux (81,42 %) avaient une surface de l’ANR supérieure ou égale à la moyenne (1,31 mm2).

Le volume moyen des excavations était de 0,47±0,28 mm3 avec des extrêmes de 0,01 et 1,72 mm3 (IC à 95 % de [0,39 à 0,70 mm3]). Quarante (6,46 %) cas présentaient un volume inférieur à la moyenne (0,14 mm3) et 579 (93,54 %) cas supérieur (Tableau 2).

La moyenne du rapport C/D à l’OCT était 0,46±0,13 (extrêmes 0,21 et 0,87) et l’IC [0,45 à 0,47]. Quarante yeux (6,46 %) présentaient un C/D >0,7 (Figure 2).



Figure 2


Figure 2. 

Représentation du rapport Cup/Disc (C/D) à la tomographie en cohérence optique (OCT).

Zoom

Discussion

L’évaluation du rapport C/D clinique avait été faite par plusieurs évaluateurs avec des techniques différentes ce qui constitue un biais dans la sélection des grandes excavations cliniques.

Dans 579 cas (93,54 %) le volume de l’excavation était supérieur à la moyenne (0,14 mm3) établie par Bron et al. [7]. Ce pourcentage important des grands volumes de l’excavation renforce la constatation selon laquelle de grandes excavations sont retrouvées chez les sujets de race noire [6].

Le rapport C/D global à l’OCT a été préféré au rapport C/D vertical et celui horizontal parce qu’il est plus proche du rapport C/D clinique qui est réalisé en pratique courante. Le C/D clinique dans l’ensemble était légèrement supérieur au C/D global à l’OCT. L’étude d’ Arnalich-Montiel et al. [8] avait par contre constaté que le rapport C/D à l’OCT était plus élevé que le rapport C/D clinique, et plus l’excavation augmente plus cette différence diminue. Cette différence avec nos résultats pourrait s’expliquer par l’utilisation dans la dernière étude des rapports C/D horizontal et vertical.

Il se pose le problème de la définition des bases normatives de GEP dans la race noire dans les pays à faible revenu du fait de la difficulté de l’accessibilité à l’OCT chez des sujets sains. Notre étude qui est purement descriptive sera complétée par une recherche étiologique de ces grandes excavations papillaires.

Conclusion

Les papilles optiques présentaient une grande taille avec de grands volumes d’excavations. L’exploration topographique de la papille par l’OCT rapporte une discordance avec l’estimation clinique. Une étude ultérieure dans la population générale permettra de définir les bases normatives propres à l’excavation du sujet noir Africain.

Déclaration de liens d’intérêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.


 Communication orale présentée lors du 122e congrès de la Société française d’ophtalmologie en mai 2016.

Références

Huang D., Swanson E.A., Lin C.P., Schuman J.S., Stinson W.G., Chang W., and al. Optical coherence tomography Science 1991 ;  254 : 1178-1181
Fraser C.L., White A.J.R., Gordon T., Martin Keith R. Optic nerve cupping and the neuro-ophthalmologist J Neuro ophthalmol 2013 ;  33 : 377-389
Yang Y., Zhang H., Yan Y., Gui Y., Zhu T. Comparison of optic nerve morphology in eyes with glaucoma and eyes with non-arteritic anterior ischemic optic neuropathy by Fourier domain optical coherence tomography Exp Ther Med 2013 ;  6 : 268-274 [cross-ref]
Ayena K.D., Agbo A.D., Attaya A.B., Djagnikpo A.P., Kondi G.M., Dzidzinyo K.B., and al. Caractéristiques de l’excavation papillaire dans une population jeune de 20 à 40 ans du Nord Togo J Fr Ophtalmol 2010 ;  33 : 408-413 [inter-ref]
Balo K.P., Mihluedo H., Djanikpo P.-A., Akpandja M.S., Béchetoille A. Corrélation entre les surfaces des anneaux rétiniens et des papilles chez des sujets mélanodermes normaux et glaucomateux J Fr ophtalmol 2000 ;  23 : 37-41 [inter-ref]
Vonor K., Kuaovi koko R.A., Santos M., Ayena K.D., Amedome K.M., Dzidzinyo K., and al. Apport de l’OCT-SD dans les glaucomes suspects chez l’enfant J Fr Ophtalmol 2015 ;  38 : e236
Bron A., Francoz A., Martin-Phipps T., Creuzot-Garcher C. OCT et papille optique 19e symposium recherche & glaucome :  (2012).  [27-40].
Arnalich-Montiel F., Muñoz-Negrete F.J., Rebolleda G., Sales-Sanz M., Cabarga C. Cup-to-disc ratio: agreement between slit-lamp indirect ophthalmoscopic estimation and stratus optical coherence tomography measurement Eye 2007 ;  21 : 1041-1049 [cross-ref]



© 2017  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline