Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Neurochirurgie
Vol 48, N° 2-3  - mai 2002
p. 141
Doi : NCHIR-05-2002-48-2-3-0028-3770-101019-ART1
Introduction
Introduction
 

G. Perrin, A. Stevenaert

La Société de Neurochirurgie de Langue Française a une longue tradition d'intérêt pour le traitement chirurgical des adénomes hypophysaires. Faut-il rappeler le rapport présenté en 1958 par Gérard Guiot [1], notre maître à tous, qui réactualisa et popularisa la chirurgie transsphénoïdale. Ensuite vinrent les rapports de Jules Hardy, notre autre maître et élève de Guiot, sur l'acromégalie-gigantisme [2]et sur le prolactinome [3], qui donnèrent leurs lettres de noblesse à la microchirurgie transsphénoïdale. Le présent rapport est notre contribution modeste à l'oeuvre initiée par nos deux illustres prédécesseurs.

L'adénome hypophysaire corticotrope, responsable de la maladie de Cushing, apparaît biologiquement plus actif que les autres types d'adénomes hypophysaires sécrétants et, paradoxalement, moins évolutif sur le plan tumoral. De ce fait, l'hypercorticisme d'origine hypophysaire est souvent lié à un microadénome d'une taille parfois limitée à deux ou trois millimètres et correspondant au seuil de détection en imagerie médicale et lors de l'exploration microchirurgicale. Cette identification chirurgicale difficile représente alors un risque d'échec thérapeutique qui peut paraître paradoxal dans la mesure où, classiquement pour les tumeurs hypophysaires, plus un adénome est petit, plus les chances de guérison par l'exérèse chirurgicale sont grandes.

La monographie d'Antoine Tabarin [4]présente une revue exhaustive des données physiopathologiques, cliniques ou biologiques de la maladie de Cushing. Le traitement neurochirurgical devait faire l'objet d'un travail complémentaire avec une revue des modalités et des résultats de l'exérèse de l'adénome hypophysaire corticotrope. Nos résultats confirment les données de la littérature avec un taux de rémission post-opératoire de 88,3 % dans le groupe des patients suspects de présenter un microadénome et de 92,6 % lorsque le microadénome a bien été trouvé lors de l'intervention. Le traitement de l'adénome hypophysaire corticotrope est et reste donc prioritairement neurochirurgical.

La conduite des abords sellaires, de l'exploration chirurgicale et de l'exérèse tumorale est décrite comme un guide pratique pour le neurochirurgien. Des « arbres de décisions » sont esquissés afin d'expliquer les modifications per-opératoires de la stratégie chirurgicale en fonction des constatations opératoires et des résultats obtenus.

Nous remercions le Comité Directeur et Scientifique de la Société de Neurochirurgie de Langue Française de nous avoir confié ce rapport et de nous avoir fait l'honneur de présenter un « état de l'art neurochirurgical » dans ce domaine.

Nous remercions aussi tous les auteurs qui ont collaboré à la rédaction de cet ouvrage. Chacun a pu présenter sa vision personnelle des problèmes diagnostiques et thérapeutique de la maladie de Cushing. Nous espérons que le lecteur pourra tirer de cette confrontation d'opinions parfois différentes tous les enseignements nécessaires à l'amélioration de sa pratique chirurgicale.

Top of the page
Références

[1]
Guiot G. Adénomes hypophysaires. Paris : Masson et Cie, 1958.
[2]
Hardy J, Robert F, Somma M, Vézina JL. Acromégalie-gigantisme. Traitement chirurgical par exérèse transsphénoïdale de l'adénome hypophysaire. Neurochirurgie 1973 ; 19 (suppl 2) : 184 p.
[3]
Hardy J. Le prolactinome. Neurochirurgie 1981 ; 27 (suppl 1) : 110 p.
[4]
Tabarin A. La maladie de Cushing. 1 vol : 209 p. Paris : John Libbey Eurotext, 2000.


Top of the page


© 2002 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline