Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 145, n° 4S
pages A38-A39 (mai 2018)
Doi : 10.1016/j.annder.2018.03.058
Posters

Intérêt de l’association méthotrexate–oxybutynine dans le traitement de la maladie de Hailey-Hailey
 

M. El Amraoui , R. Frikh, N. Hjira, M. Boui
 Service de dermatologie-vénéréologie, hôpital militaire d’instruction Mohamed V, Rabat, Maroc 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction

La maladie de Hailey-Hailey ou pemphigus bénin chronique familial est une dermatose vésiculo-bulleuse, de transmission autosomique dominante, due à une mutation du gène ATP2C1 , siégeant avec prédilection au niveau des zones de transpiration et de macération et évoluant par poussées et remissions.

Buts

Plusieurs médicaments sont utilisés pour maîtriser la maladie avec des résultats décevants ou au moins suspensifs pour certains.

Matériels et méthodes

Nous présentons un cas avec une revue de la littérature.

Résultats

Patient âgé de 35 ans avec des cas similaire dans la fratrie, suivie depuis 10 ans pour une maladie de Hailey-Hailey confirmée à l’histologie, l’IFD et l’IFI, pour laquelle il a été mis sous divers traitements (dermocorticoïdes, antibiotiques, rétinoïdes et dapsone) modifiés chaque fois pour inefficacité ou intolérance surtout hépatique, avec une évolution par poussées et rémissions. A consulté pour une poussée estivale avec des placards érosifs, sur un fond érythémateux, siégeant au niveau des aisselles et des plis inguinaux. L’idée de tenter un traitement immunosuppresseur tout en luttant contre la transpiration nous a mené a essayer l’association du méthotrexate 12,5mg/semaine à l’oxybutinine 2,5mg 3 fois par jours. L’évolution après 4 semaines fut favorable avec assèchement des lésions et début de blanchiment mais le patient a présenté une cytolyse et une cholestase hépatique 3 fois la normale ce qui a motivé l’arrêt du méthotrexate.

Conclusion

La maladie de Hailey-Hailey est une dermatose bulleuse chronique, évoluant par poussées et remissions, avec un retentissement psychique majeur et rendant son traitement difficile. L’association méthotrexate–oxybutinine serait une alternative intéressante à essayer chez les patients qui la tolèrent.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2018  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline