Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 145, n° 4S
page A46 (mai 2018)
Doi : 10.1016/j.annder.2018.03.076
Posters

Bourgeons charnus multiples induits par les médicaments : à propos de 4 cas
 

F. Rabhi , H. Hammami, W. Sassi, A. Zaouak, S. Fenniche
 Service de dermatologie, hôpital Habib Thameur, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction

Les bourgeons charnus (BC) sont des proliférations vasculaires bénignes. Les ongles sont souvent atteints vue la fréquence élevée des traumatismes et la richesse de la vascularisation de l’appareil unguéal. Des cas de BC multiples induits par des médicaments sont rapportés dans la littérature.

Matériels et méthodes

Nous avons colligé les cas de BC multiple d’origine médicamenteuses ayant consulté au service de dermatologie de l’hôpital Habib Thameur au cours de la période allant de 2011 à 2016.

Résultats

Nous avons colligé 4 cas. Ils étaient tous de sexe masculin. L’âge moyen était de 20 ans. Un patient était sous trois antiépileptiques et les 3 autres étaient sous des neuroleptiques et antiépileptiques. Le délai moyen d’apparition était de 3 mois. Ces BC étaient péri-unguéaux dans 4 cas et sous unguéaux dans 1 cas. Le nombre moyen des doigts et des orteils atteints était quatre. Les BC étaient localisés au niveau des doigts dans un seul cas et au niveau des orteils dans 3 cas. Des surinfections bactériennes étaient notées dans 2 cas. Les médicaments incriminés étaient le lévoméromazine dans deux cas et le carbamazépine et le phénytoine dans chacun des autres cas. Tous les patients avaient bénéficié d’un traitement symptomatique par cryothérapie et électrocoagulation. Une évolution favorable après l’arrêt du médicament inducteur était obtenue dans seul cas. La substitution n’était pas possible dans 2 cas. Le quatrième commençait à s’améliorer 3 semaines après l’arrêt.

Discussion

Les BC sont idiopathiques, secondaires à des traumatismes aiguës ou répétés, associées à la grossesse et à des maladies inflammatoires ou induits par des médicaments. La cause médicamenteuse doit être suspectée devant le nombre des BC, l’atteinte simultanée des doigts et des orteils, la résistance aux traitements usuels et l’absence d’une pathologie sous-jacente comme le psoriasis, la sarcoïdose, et les spondylarthrites. Les médicaments souvent incriminés dans la littérature sont les rétinoïdes systémiques, les agents antirétroviraux et les agents anticancéreux en particulier ceux qui ciblent la voie du facteur de croissance endothélial vasculaire (VEGF) et les inhibiteurs du récepteur du facteur de croissance épidermique (EGFR). Dans notre série, il s’agit plutôt de médicaments antiépileptiques (carbamazépine, phénitoine) et antipsychotique (lévoméromazine). La pathogénie est encore mal élucidée. Il est possible que les médicaments cités activent des facteurs pro-angiogéniques et inhibent les collagénases.

Conclusions

Les antiépileptiques et les neuroleptiques devraient être inclus dans la liste des médicaments associés à l’apparition des BC unguéaux multiples. D’autres études sont nécessaires pour expliquer la physiopathologie.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2018  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline