Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 145, n° 4S
page A53 (mai 2018)
Doi : 10.1016/j.annder.2018.03.089
Posters

Lichen plan bulleux éruptif, une forme rare de lichen plan : à propos d’un cas
 

W. Bahtaoui , F.Z. El Fetoiki, F. Hali, S. Chiheb
 Service de dermatologie, CHU Ibn Rochd, université Hassan II, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction

Le lichen plan est une dermatose inflammatoire chronique, aux présentations cliniques diverses. Le lichen plan bulleux éruptif en est une variante rare. Nous en rapportons un nouveau cas.

Observation médicale

Une patiente de 35 ans a présenté 4 semaines avant son hospitalisation une éruption fébrile de macules érythémateuses très prurigineuses du tronc et des membres, avec apparition de bulles et d’érosions des membres inférieurs et atteinte de la muqueuse buccale. Elle rapportait une prise d’antibiotique précessive.

L’examen a montré également des bulles tendues à contenu hémorragique au niveau des membres inférieurs associées à des lésions érosives, signe de Nikolsky négatif, une kératodermie palmo-plantaire et une érosion de la muqueuse génitale, sans atteinte des phanères.

Devant ce tableau, une toxidermie a été suspectée en premier, la patiente a été mise sous double antihistaminiques et soins locaux avec arrêt de toute autre prise médicamenteuse.

L’évolution a été marquée par l’infiltration des lésions érythémateuses, qui sont devenues violacées, brillantes à jour frisant, avec constatation d’un phénomène de Koebner. La biopsie cutanée a montré un aspect évocateur d’un lichen avec des kératinocytes apoptotiques basales, une vacuolisation de la basale et un infiltrat du derme superficiel, avec décollement jonctionnel. L’IFD était négative. Le diagnostic de lichen plan bulleux éruptif a été retenu. La sérologie hépatique était négative. La patiente a été traitée par corticothérapie orale à 0,5mg/kg/j avec bonne évolution. Elle a gardé une hyperpigmentation résiduelle, sans rechute à 4 mois de recul.

Discussion

Le lichen plan bulleux est une variété rare de lichen plan, caractérisé par l’apparition de bulles ou de vésicules sur des lésions typiques de lichen. Le principal diagnostic différentiel est le lichen plan pemphigoïde. Notre cas avait également la particularité d’une évolution aiguë mimant une toxidermie. La modification de l’aspect des lésions et l’histologie ont permis le diagnostic. La formation de bulles lors du lichen plan bulleux est due à une inflammation lichénoïde intense et des lésions épidermiques extensives. Il est considéré comme une forme hyper-réactive de lichen plan. Sur le plan thérapeutique, la corticothérapie locale et systémique, la dapsone, l’acitrétine et la photothérapie on été décrits comme efficaces.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2018  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline