Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 145, n° 4S
page A58 (mai 2018)
Doi : 10.1016/j.annder.2018.03.101
Posters

Résistance thérapeutique de la leishmaniose cutanée à l’antimoniate de méglumine par voie générale : à propos de 7 cas
 

N. Ghariani Fetoui , L. Boussofara, R. Gammoudi, S. Mokni, W. Saidi, A. Aounallah, C. Belajouza, M. Denguezli, N. Ghariani, R. Nouira
 Service de dermatologie, hôpital Farhat Hached, Sousse, Tunisie 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction

L’antimoniate de méglumine (ADM) constitue le traitement de référence de la leishmaniose cutanée (LC) en Tunisie. Certains échecs thérapeutiques sont attribués à une résistance émergente à cette molécule.

Buts

Recenser les cas de LC résistante à l’ADM et en décrire les caractéristiques clinico-épidémiologiques et évolutives.

Méthodes

Étude rétrospective entre janvier 2016 et mai 2017, colligeant les patients hospitalisés pour LC confirmée par un examen parasitologique, ayant reçu un traitement bien conduit à base d’ADM par voie générale avec un contrôle parasitologique positif.

Résultats

Parmi les 53 cas de LC hospitalisés pendant la période d’étude, nous avons retenu 7 cas de LC résistantes à l’ADM (13,2 %). Il s’agissait de 7 patients âgés de 13 à 58 ans (âge moyen de 45 ans), dont 2 hommes et 5 femmes porteurs d’une forme ulcéro-nodulaire dans 10 cas, lupoïde dans 5 cas et érysipélatoïde dans 2 cas. Les lésions étaient uniques chez 4 patients et multiples dans 3 cas. Elles siégeaient au niveau du visage dans 3 cas, au niveau des jambes dans 3 cas et au niveau de l’avant-bras dans 1 cas. La LC était associée à une dissémination sporotrichoïde dans 1 cas. La durée moyenne d’évolution était de 8 mois. Dans les 7 cas, Il s’agissait d’une LC à Leishmania major . Un patient avait reçu des injections intra-lésionnelles d’ADM avant la cure par voie générale. La durée du traitement par voie générale était de 13 à 16jours. Tous les patients ont reçu 60mg/kg/jour. Il n’y avait aucune réponse clinique après la cure et les parasites étaient toujours présents au prélèvement parasitologique de contrôle. Quatre patients ont reçu une deuxième cure d’ADM par voie générale, pendant 15jours, toujours sans réponse favorable alors que les 3 autres étaient traités par des cures séquentielles de métronidazole avec cicatrisation dans 2 cas.

Conclusion

Ce travail souligne la fréquence des patients atteints de LC dont les lésions ne cicatrisaient pas sous un traitement bien conduit par l’ADM. L’émergence de leishmanies résistantes à l’ADM peut contribuer à cet échec thérapeutique. Une étude indienne récente a estimé à 60 % le taux de résistance primaire ou secondaire des leishmanies à l’antimoine, un taux qui ne dépassait pas initialement les 10 %. Ainsi, tout échec thérapeutique d’une LC traitée par ADM devrait faire suspecter une résistance à cette molécule. Le métronidazole peut être proposé comme alternative thérapeutique.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2018  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline