Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 145, n° 4S
page A59 (mai 2018)
Doi : 10.1016/j.annder.2018.03.103
Posters

Vascularite de type purpura rhumatoïde révélant une infection par le VIH
 

F. Hammami 1, , C. Marrakchi 2, A. Tlijeni 2, A. Masmoudi 1, M. Amouri 1, M. Ben Jemaa 2, H. Tuki 1
1 Service de dermatologie, CHU Hédi Chaker, Sfax, Tunisie 
2 Service des maladies infectieuses, CHU Hédi Chaker, Sfax, Tunisie 

Auteur correspondant.
Résumé
Introduction

Les sujets infectés par le VIH peuvent développer des vascularites hétérogènes dans leur présentation. Rarement la vascularite constitue le mode de découverte de l’infection VIH. Nous rapportons le cas d’un patient chez qui une vascularite était révélatrice de l’infection rétrovirale.

Observation

Un homme de 42 ans sans antécédents particuliers hospitalisé pour des lésions purpuriques évoluant depuis 15jours. L’examen retrouvait des lésions purpuriques infiltrées nécrotiques par endroit touchant les deux jambes. Il n’y avait pas de prise médicamenteuse précédant l’éruption. Il rapportait la notion d’arthralgies inflammatoires des grosses articulations et de rectorragies de faible abondance. Il y avait un syndrome inflammatoire biologique : CRP à 91 et VS à 48. Les fonctions rénale et hépatique étaient normales. L’HLM retrouvait une hématurie microscopique (24 900 hématies/min). La protéinurie de 24h était positive à 0,48g/24h. Le bilan immunologique montrait : des AAN positifs à 1/160 et des c-ANCA positifs. Le reste du bilan (cryoglobulinémie, complexes immuns circulant, complément) était négatif. Les sérologies virales (VHC et VHB) étaient négatives. La sérologie VIH, réalisée de façon systématique, s’est révélée positive. Le taux de CD4 était à 236/mm3. La charge virale VIH était à 8,02×104 copies/mm3. La biopsie cutanée retrouvait une vascularite leucocytoclasique sans dépôts associés d’immunoglobulines. La colchicine, associée au repos, permettait une amélioration des arthralgies. L’instauration rapide de la trithérapie antirétrovirale entraînait une disparition quasi complète des lésions purpuriques au bout de 1 mois.

Discussion

Notre patient présente une vascularite de type purpura rhumatoïde répondant aux critères diagnostiques énoncés par l’American College of Rheumatology (ACR) en 1990. L’association entre VIH et vascularites est connue. Elles peuvent se produire à tous les stades de la maladie mais témoignent en général d’une élévation de la charge virale comme dans notre cas. Elles sont fréquemment d’origine infectieuse opportuniste, secondaire à une co-infection virale ou médicamenteuse. Chez notre patient, le VIH lui-même serait à l’origine de la vascularite.

Conclusion

Il paraît important de réaliser une sérologie VIH devant une vascularite, même en l’absence de facteurs de risque ou de signe clinique ou biologique d’infection par le VIH.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2018  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline