Article

PDF
Access to the PDF text
Advertising


Free Article !

Journal de radiologie
Vol 83, N° 9-C2  - septembre 2002
pp. 1191-1192
Doi : JR-09-2002-83-9-C2-0221-0363-101019-ART10
Cas clinique : Questions – Réponses
Conflit disco-radiculaire dorso-lombaire et diagnostic différentiel
 

FE Lecouvet, G Cosnard
Histoire de la maladie

Homme de 63 ans présentant un tableau de cruralgies et sciatalgies bilatérales, évoluant depuis plusieurs semaines, se majorant au point de devenir insupportables malgré la thérapeutique médicale.

Un bilan TDM et IRM est réalisé Figure 1.

Questions

  • Quelles sont vos hypothèses diagnostiques cliniques ?
  • Qu'observez-vous sur les images ?
  • Quelle(s) investigation(s) complémentaire(s) proposez-vous ?

Réponses

  • Sur base de la clinique, un tableau de poly-radiculalgies apparaît difficilement explicable par un conflit disco-radiculaire focal et doit faire évoquer une pathologie péjorative, en particulier, une affection tumorale .
  • L'image TDM sagittale reconstruite ne montre pas d'anomalie (pas plus que les coupes transverses reconstruites au niveau des disques L3-L4, L4-L5 et L5-S1, non illustrées). L'IRM – qui aurait dû être proposée en première intention – ne montre pas de débord discal significatif mais objective une formation nodulaire au sein du canal rachidien en regard du disque L1-L2 .
  • Des séquences avec injection de produit de contraste doivent être obtenues en IRM face au tableau de poly-radiculalgies.

Chez ce patient, le bilan IRM réalisé après injection de chélats de Gadolinium montre un rehaussement de signal du volumineux nodule tumoral situé au niveau de la queue de cheval et révèle un rehaussement méningé anormal autour de la moelle épinière et du cône terminal Figure 2, faisant évoquer une carcinomatose méningée .

La ponction lombaire a montré de nombreuses cellules néoplasiques peu différenciées et les investigations complémentaires ont révélé un cancer du poumon , non connu chez ce patient. Le diagnostic de carcinomatose méningée a été confirmé lors de la décompression chirurgicale de la queue de cheval.

Pour rappel, les tumeurs de la queue de cheval les plus fréquentes sont les schwannomes et neurofibromes, les métastases leptoméningées et l'épendymome myxopapillaire ; les méningiomes, paragangliomes, tumeurs gliales, hémangioblastomes et ganglioneuromes sont beaucoup plus rares.





© 2002 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline