Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    5 0 0 0


Revue du rhumatisme
Volume 85, n° 4
pages 370-374 (juin 2018)
Doi : 10.1016/j.rhum.2017.09.003
accepted : 22 September 2016
Articles originaux

Efficacité et tolérance du fébuxostat chez 73 patients goutteux avec une insuffisance rénale chronique stade 4/5 : étude rétrospective de 10 centres
 

Pierre-Antoine Juge a, Marie-Elise Truchetet b, Evangeline Pillebout c, Sébastien Ottaviani d, Cécile Vigneau e, Clotilde Loustau b, Divi Cornec f, Tristan Pascart g, Renaud Snanoudj h, Florian Bailly i, Emilie Cornec-Le Gall j, Thierry Schaeverbeke b, Alain Saraux f, Philippe Dieudé d, René-Marc Flipo k, Pascal Richette a, Frédéric Lioté a, Thomas Bardin a, Gérard Chalès l, Hang-Korng Ea a, , m
a Service de rhumatologie, centre Viggo-Petersen, hôpital Lariboisière, Assistance publique–hôpitaux de Paris, 2, rue Ambroise-Paré, 75010 Paris, France 
b Service de rhumatologie, CHU de Bordeaux, groupe hospitalier Pellegrin, 33000 Bordeaux, France 
c Service de néphrologie, hôpital Saint-Louis, Assistance publique–hôpitaux de Paris, 75010 Paris, France 
d Service de rhumatologie, hôpital Bichat–Claude-Bernard, Assistance publique–hôpitaux de Paris, 75018 Paris, France 
e Service de néphrologie, hôpital Pontchaillou, 35033 Rennes cedex, France 
f Service de rhumatologie, hôpital universitaire de Brest, 29200 Brest, France 
g Service de rhumatologie, hôpital Saint-Philibert, 59160 Lille, France 
h Service de néphrologie, hôpital Necker–Enfants-Malades, Assistance publique–hôpitaux de Paris, 75015 Paris, France 
i Service de rhumatologie, hôpitaux universitaires Pitié-Salpêtrière–Charles-Foix, Assistance publique–hôpitaux de Paris, 75013 Paris, France 
j Service de néphrologie, CHRU de Brest, 29200 Brest, France 
k Service de rhumatologie, CHU Roger-Salengro, 59160 Lille, France 
l Service de rhumatologie, CHU de Rennes, 35033 Rennes cedex, France 
m Inserm UMR 1132, université Paris Diderot, Sorbonne Paris Cité, 75475 Paris cedex 10, France 

Auteur correspondant.
Résumé
Objectif

Les doses maximales de l’allopurinol sont limitées en cas d’insuffisance rénale chronique, particulièrement aux stades 4/5. Le fébuxostat possède un métabolisme hépatique et son utilisation a été autorisée sans modification posologique chez les patients insuffisants rénaux stades 1 à 3. Notre objectif était d’étudier la tolérance et l’efficacité du fébuxostat chez les patients insuffisants rénaux chroniques stades 4/5.

Méthodes

Dans cette étude rétrospective, nous avons inclus les patients présentant (1) un diagnostic de goutte, (2) un traitement par fébuxostat, (3) un débit de filtration glomérulaire ≤30mL/min/1,73m2 (formule MDRD) lors de l’initiation du fébuxostat et (4) un suivi d’au moins 3 mois après le début du traitement par fébuxostat. L’efficacité, la tolérance et la variation de la fonction rénale ont été analysées.

Résultats

Nous avons inclus 73 patients goutteux (âge moyen 70,2±11,8 ans, 61 hommes, 31 patients avec néphrangiosclérose et 18 patients transplantés rénaux) provenant de 10 centres universitaires. L’uricémie à l’initiation était de 9,86±2,85mg/dL, la durée dévolution moyenne de la goutte était de 6,2±7,0 ans. Les comorbidités étaient constituées d’insuffisance cardiaque (17,8 %), d’hypertension artérielle (98,6 %), de diabète (30,1 %), de dyslipidémie (64,8 %) et d’antécédents d’événements thromboemboliques (38,4 %). Lors de la dernière visite (suivi moyen de 68,5±64,8 semaines), la dose de fébuxostat était de 40mg/j pour 7 patients (10,5 %), 80mg/j pour 50 (74,6 %) et 120mg/j pour 10 patients (14,9 %). L’uricémie était <6mg/dL pour 49 patients (67 %). La fonction rénale s’était améliorée pour 18 patients, était stable pour 24 et s’était aggravée pour 31 patients. Dix-neuf patients avaient eu des crises sous traitement, 1 patient avait souffert d’œdèmes des membres inférieurs.

Conclusion

Le fébuxostat semble être efficace chez les patients goutteux insuffisants rénaux chroniques stades 4/5. Cependant, la tolérance concernant la fonction rénale n’est pas certaine. De plus grandes études sont nécessaires pour la déterminer.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Goutte, Fébuxostat, Insuffisance rénale chronique



 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais la référence anglaise de Joint Bone Spine avec le DOI ci-dessus.



© 2017  Société Française de Rhumatologie@@#104156@@
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline