Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Vol 134, N° 5  - mai 2007
p. 499
Doi : AD-05-2007-134-5-0151-9638-101019-200520019
Réponses au pré-test

La cytostéatonécrose du nouveau-né
 

E. MAHÉ, Y. DE PROST, Ann Dermatol Venereol 2007 ; 134 : 494-8.

Réponses au pré-test de la page 490.

1. La CSNN est présente dès la naissance

FAUX, la CSNN se développe quelques jours après la naissance. La notion d'intervalle libre est importante au diagnostic.

2. La CSNN touche tous les nouveau-nés, quels que soient le terme et le poids de naissance

FAUX, la CSNN touche les enfants nés à terme ou post-terme. La CSNN n'est pas observée chez les prématurés. Le poids ne semble pas intervenir même s'il est suggéré récemment qu'une macrosomie pourrait être un facteur de risque de développer une CSNN.

3. Le principal facteur de risque de développer une CSNN est la souffrance néonatale locale (spatules, forceps) et/ou générale

VRAI, les facteurs généraux individualisés sont l'hypertension gravidique et le diabète, la souffrance néonatale (infection, incompatibilité sanguine fœto-maternelle, l'hypothermie notamment en cas de chirurgie cardiaque...) et les traumatismes locaux : forceps et spatules. D'autres facteurs sont suggérés par quelques observations : utilisation de cocaïne, inhibiteurs calciques pendant la grossesse, thrombophilie familiale.

4. La principale complication locale de la CSNN est la douleur

VRAI, elle doit systématiquement être évaluée et peut nécessiter l'utilisation d'antalgiques majeurs. Les autres complications locales sont : la fistulisation, la calcification des nodules et l'atrophie du tissu sous-cutané qui semble systématique.

5. Les principales complications biologiques de la CSNN sont l'hypocalcémie et l'hyper-triglycéridémie

FAUX, la principale complication est l'hypercalcémie qui doit être recherchée de façon hebdomadaire, quelle que soit la sévérité de la CSNN pendant 2 à 3 mois. Les autres complications systémiques sont la thrombopénie, l'hyper-triglycéridémie et l'hypoglycémie.

6. Les signes d'hypercalcémie du nourrisson, à apprendre aux parents, sont l'irritabilité, la constipation et les vomissements

VRAI, il est indispensable d'apprendre ces signes aux parents afin qu'ils consultent en urgence aux premiers signes cliniques d'hypercalcémie.

7. La cytoponction peut être utile au diagnostic de CSNN

VRAI, la cytoponction est réalisable sur une lésion liquéfiée. Elle permet d'affirmer le diagnostic en montrant des cellules multinucléées avec inclusions vides arciformes correspondant aux cristaux lipidiques.

8. En cas de CSNN, doit être prescrit dans tous les cas un régime sans vitamine D et pauvre en calcium

FAUX, l'intérêt de ce traitement pour une durée prolongée est discutable. Il doit être proposé en cas d'hypercalcémie documentée. Mais son caractère préventif sur le développement d'une hypercalcémie n'a pas été démontré.

9. Le traitement dermatologique actif de la CSNN est indispensable afin d'éviter les complications systémiques

FAUX, aucun traitement dermatologique n'a d'intérêt. Les lésions vont régresser spontanément en quelques semaines.



Top of the page


© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline