Article

3 Iconography
Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    9 3 0 0


Revue du rhumatisme
Volume 75, n° 3
pages 232-240 (mars 2008)
Doi : 10.1016/j.rhum.2007.04.028
accepted : 26 April 2007
Établissement d’un score pour évaluer le pronostic des synovites inflammatoires indifférenciées vues à un stade précoce
Development of a scoring system for assessment of outcome of early undifferentiated inflammatory synovitis
 

Yasser El Miedany a, , Sally Youssef b, Annie N. Mehanna a, Maha El Gaafary c
a Faculté de médecine, université Ain Shams, 2, Italian Hospital, Saint-Abbassia, Le Caire 11381, Égypte 
b Service de rhumatologie et de réadaptation fonctionnelle, faculté de médecine, université Ain Shams, 2, Italian Hospital, Saint-Abbassia, Le Caire 11381, Égypte 
c Faculté de médecine, université Ain Shams, 2, Italian Hospital, Saint-Abbassia, Le Caire 11381, Égypte 

Auteur correspondant.
Résumé
Contexte

Selon l’hypothèse qui prévaut actuellement, l’arthrite indifférenciée débutante peut évoluer vers la chronicité, conduisant à une destruction articulaire, qui est responsable à son tour d’un handicap fonctionnel. Toutefois, elle peut aussi régresser spontanément. Il serait utile de pouvoir prédire l’évolution de l’arthrite indifférenciée débutante afin de prendre les meilleures décisions thérapeutiques et d’éviter les phénomènes de raisonnement circulaire lors des études diagnostiques. L’utilisation en pratique clinique d’une méthode de détermination du pronostic est fortement recommandée.

Objectif

Identifier les facteurs qui sont présents initialement et qui indiquent un risque élevé d’évolution vers la chronicité d’une synovite indifférenciée débutante et mettre au point un score pronostique pour l’arthrite inflammatoire débutante que nous appelons une Early Persistant Inflammatory Synovitis Assessment (EPISA).

Méthodes

Une cohorte de 173 malades souffrant d’arthrite inflammatoire débutante a été étudiée dans une consultation spécialisée dans l’arthrite précoce. Nous avons noté le nombre d’articulations douloureuses et d’articulations tuméfiées, ainsi que le caractère symétrique ou non des arthrites. Les valeurs initiales du score au Health Assessment Questionnaire (HAQ), du facteur rhumatoïde et du titre d’anticorps anti-CCP ont été recueillies. Nous avons exclu les malades qui remplissaient les critères de classification de la polyarthrite rhumatoïde (PR) développés par l’American College of Rheumatology (ACR) ou les critères de spondylarthropathie mis au point par l’European Spondyloarthropathy Study Group (ESSG), ainsi que les malades chez qui une affection rhumatismale bien définie a été diagnostiquée. Les malades inclus dans l’étude ont fait l’objet d’un bilan tous les trois mois pendant 24 mois. Une échographie des métacarpophalangiennes et des interphalangiennes proximales des deux mains a été réalisée initialement, puis après six mois. Les deux mains et les deux poignets ont été visualisés grâce à l’imagerie par résonance magnétique (IRM). Le diagnostic porté par le rhumatologue après un an (arthrite chronique ou régression spontanée) constituait le critère d’évaluation principal. Une analyse par régression logistique a permis d’identifier les facteurs indépendamment liés à l’évolution vers la chronicité. Ces facteurs ont ensuite servi à mettre au point un score pronostique. Une analyse par courbe Receiver Operating Characteristic (ROC) a été menée afin de mesurer les performances du score et de choisir une valeur seuil privilégiant la sensibilité sur la spécificité, puisque cet outil est destiné à servir principalement au dépistage.

Résultats

L’arthrite a régressé chez 93 malades et persisté chez 80 malades pendant la période de suivi. Trois variables étaient indépendamment associées à l’évolution vers la chronicité : la durée de la raideur matinale, le pourcentage de modification du score HAQ après trois mois et la présence d’anticorps anti-CCP. Selon l’analyse par courbe ROC, un score supérieur à 121 indiquait un risque accru d’évolution vers la chronicité chez un malade vu pour une arthrite inflammatoire débutante.

Conclusion

Nous avons mis au point un score qui permet de différencier, dans un groupe de malades souffrant d’arthrite inflammatoire débutante, les individus dont l’arthrite régressera de ceux qui évolueront vers l’arthrite chronique. Le score a été validé dans notre série. Ce score pourrait être intéressant pour la pratique courante, puisque la capacité à prédire l’évolution vers la chronicité permet de guider les décisions thérapeutiques.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Arthrite débutante, Score d’évaluation, IRM, Anti-CCP

Keywords : Early arthritis, EPISA, MRI, Anti-CCP



 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais sa référence anglaise dans le même volume de Joint Bone Spine .



© 2008  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline