Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    6 0 0 0


Revue du rhumatisme
Volume 75, n° 3
pages 268-273 (mars 2008)
Doi : 10.1016/j.rhum.2007.05.021
accepted : 16 May 2007
Sexualité avant et après mise en place d’une prothèse totale de hanche
Sexual function before and after primary total hip arthroplasty
 

Jean-Michel Laffosse , Jean-Louis Tricoire, Philippe Chiron, Jean Puget
Service d’orthopédie et de traumatologie, CHU Rangueil, 1, avenue Jean-Poulhès-TSA 50032, 31059 Toulouse cedex 9, France 

Auteur correspondant.
Résumé
Objectif

Les douleurs chroniques de hanche peuvent retentir sur la sexualité des patients, et ce d’autant plus qu’ils sont plus jeunes.

Méthodes

Nous avons réalisé dans notre service une étude rétrospective à l’aide d’un questionnaire adressé à 135 patients (58 femmes et 77 hommes) âgés de moins de 65 ans et ayant bénéficié de la mise en place d’une première prothèse totale de hanche (PTH), plus de six mois avant l’étude. L’âge moyen des patients était de 51,8 ans (extrêmes : 22–65).

Résultats

L’âge auquel les premières difficultés sexuelles étaient apparues était de 45 ans en moyenne (extrêmes : 21–63), soit en moyenne deux ans et demi après l’apparition des premières douleurs de hanche. Les difficultés sexuelles étaient jugées sévères à majeures par 19 % des patients. Cela résultait en une tension ou une insatisfaction dans la relation avec le partenaire chez 7 % des patients. Les principales causes des difficultés sexuelles étaient la douleur, puis la raideur articulaire. Les patients ayant le retentissement sexuel le plus marqué et le plus précoce étaient des femmes jeunes ayant une dysplasie de hanche. Une atteinte polyarticulaire (Charnley C) était un facteur prédisposant à la survenue de ces difficultés. De l’avis des patients, la mise en place de la PTH améliore les relations sexuelles. La fréquence des relations est augmentée après PTH significativement plus souvent chez la femme que chez l’homme, cela étant dû à un changement des postures pratiquées. Seulement 17 % des patients avaient bénéficié d’une information concernant l’activité sexuelle après la PTH (délai de reprise et/ou risques positionnels).

Conclusion

En conséquence, les difficultés sexuelles devraient être prises en compte par l’équipe multidisciplinaire et en particulier par le chirurgien. Il devrait fournir une information claire. Le sujet de la sexualité ne devrait pas être marginalisé, mais au contraire devrait être pris en compte dans l’évaluation avant et après la chirurgie.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Prothèse totale de hanche, Activité sexuelle, Information du patient, Éducation, Dysplasie de hanche, Coxarthrose

Keywords : Total hip replacement, Sexual activity, Patient information, Education, Hip dysplasia, Osteoarthritis



 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais sa référence anglaise dans le même volume de Joint Bone Spine .



© 2008  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline