Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 135, n° 3
page 230 (mars 2008)
Doi : 10.1016/j.annder.2007.11.017
Received : 7 February 2007 ;  accepted : 9 November 2007
Lettres à la rédaction

Scrofuloderme à Dakar : 128 cas
Scrofuloderma in Dakar: 128 cases
 

S.O. Niang , A. Kane, T.N. Sy, M. Diallo, M.T. Dieng, B. Ndiaye
Service de dermatologie, hôpital Aristide-Le-Dantec, B.P. 300, Dakar, Sénégal 

Auteur correspondant.

Le diagnostic de la tuberculose cutanée est difficile du fait de son polymorphisme clinique. Au Sénégal, la tuberculose cutanéoganglionnaire est la forme clinique la plus fréquente. Nous avons réalisé une étude rétrospective pour préciser les données épidémiologiques, cliniques, paracliniques et évolutives des scrofulodermes à Dakar.

Malades et méthodes

Les dossiers de tous les malades atteints de scrofuloderme hospitalisés dans le service de dermatologie de l’hôpital Aristide-Le-Dantec de janvier 1972 à décembre 2005 ont été revus. Le diagnostic reposait sur les aspects cliniques, l’intradermoréaction (IDR) à la tuberculine et les examens bactériologique et histopathologique.

Résultats

Durant cette période de 33 ans, 128 cas de scrofuloderme parmi 151 cas (85 %) de tuberculose cutanée ont été observés. Le sex-ratio était équilibré (1,2 homme pour une femme). La tranche d’âge de 21 à 30 ans représentait 31 % des cas et les âges extrêmes étaient de 23 mois et 65 ans. La durée d’évolution de la maladie était en moyenne de 15 mois, avec des extrêmes de deux et 84 mois. La topographie était limitée à une seule aire ganglionnaire, cervicale, sus-claviculaire ou inguinale dans 86 cas (67 %) ; et à au moins deux aires ganglionnaires dans 65 cas (51 %). Des localisations viscérales étaient trouvées dans 58 cas (45 %) ; elles étaient surtout pleuropulmonaires (40 cas, soit 31 % des scrofulodermes). L’IDR à la tuberculine était supérieure à 15mm ou phlycténulaire dans 98 cas (77 %). Le bacille tuberculeux était isolé dans cinq cas sur 62 (8 %). La biopsie cutanée, réalisée chez 78 malades, était contributive dans 50 cas soit 64 %. La sérologie VIH était positive dans trois cas de formes multifocales. Le traitement antibiotique associant quatre antituberculeux a permis une cicatrisation des lésions cutanées chez 119 malades (93 %) après un à deux mois d’hospitalisation et une guérison complète authentifiée après huit à 12 mois de traitement. Trois malades ayant une forme multifocale au cours d’une infection par le VIH sont décédés.

Discussion

Nous rapportons une grande série de 128 cas de scrofuloderme, tous de localisation cutanéoganglionnaire, représentant la forme clinique de tuberculose cutanée prédominante dans notre service. Elle est caractérisée par un âge de survenue précoce, l’association fréquente à des manifestations extracutanées, surtout pulmonaires et la très forte positivité de l’intradermoréaction à la tuberculine. Le scrofuloderme était aussi prédominant dans la série de Privat et al. [1] à Dakar, avec 92 % des cas de tuberculose et un âge de survenue précoce comme dans toutes les autres séries des pays sous-développés [2, 3, 4]. L’atteinte cutanée s’effectue par contiguïté à partir d’un foyer primitif ganglionnaire mais aussi ostéoarticulaire. L’atteinte de plusieurs aires ganglionnaires et les formes multiviscérales sont liées soit au retard diagnostique soit au déficit immunitaire des malades. La co-infection par le VIH aggrave le pronostic vital [5] et explique les cas de décès observés dans notre série. La mise en évidence du bacille tuberculeux est certes difficile, mais elle permet dans certains cas de différencier une tuberculose scrofuloderme d’une histoplasmose africaine.

Références

Privat Y., Faye I., Bellossi A., Guberina I. À propos de la tuberculose cutanée au Sénégal : présentation de 14 nouveaux cas Bull Soc Med Afr Noire Lang Fr 1967 ;  12 : 640-644
Mokni M, Mebazaa A, Ben Sassi M, Eleuch D. Tuberculose cutanée : étude rétrospective de 90 cas (Abstract). Ann Dermatol Venereol 2000; 4S77–227 p. 195.
Boudghene-Stambouli O., Merad-Boudia A., Bouali O., Ould-Amrouche N., Tchouar S. À propos de 45 observations de tuberculose cutanée à Tlemcen (Ouest algérien) Bull Soc Pathol Exot Filiales 1989 ;  82 : 341-350
Ramesh V., Misra R.S., Beena K.R., Mukherjee A. A study of cutaneous tuberculosis in children Pediatr Dermatol 1999 ;  16 : 264-269 [cross-ref]
Mayaud C., Le Pendeven C., Cadranel J., Denis M. Tuberculose et immunodépression Rev Med Interne 1995 ;  16 (Suppl. 1) : 38s-41s



© 2008  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline