Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Gastroentérologie Clinique et Biologique
Vol 29, N° 8-9  - août 2005
p. 884
Doi : GCB-8-9-2005-29-8-0399-8320-101019-200515055
Séance 1 : Transplantation, hypertension portale

CO1
BILAN DE L'UTILISATION À L'AP-HP DU SYSTÈME DE DIALYSE À L'ALBUMINE MARS® POUR LES MALADES ATTEINTS D'UNE INSUFFISANCE HÉPATIQUE AIGUË SUR CIRRHOSE
 

F Saliba [1], P Ichaï [1], C Duvoux [2], F Durand [3], F Baudin [4], D Samuel [1]
[1] Centre Hépato-Biliaire, Hôpital Paul Brousse, Villejuif
[2] Service d'Hépatologie, Hôpital Henri Mondor, Créteil
[3] Service d'Hépatologie, Hôpital Beaujon, Clichy
[4] Réanimation Chirurgicale, Hôpital Cochin, Paris.

Le traitement des décompensations aiguës graves des maladies chroniques du foie demeure limité et décevant. Les techniques d'épuration rénale conventionnelles ont peu ou pas d'effets sur l'épuration hépatique et n'ont pas amélioré le pronostic de ces malades. Nous rapportons ici la première expérience de l'utilisation du système de dialyse à l'albumine MARS® à l'AP-HP pour ce type de malades.

De janvier 2004 jusqu'en décembre 2004, 23 malades (14 H, 9 F) d'âge moyen 49,5 ± 16 ans ont été traités par le système MARS®. Le nombre médian de séances était de 3 (extrêmes 1-8 séances). Dix malades avaient une décompensation aiguë sur cirrhose child-Pugh C. Treize malades avaient une insuffisance hépatique aiguë après hépatectomie majeure (4 malades), après transplantation hépatique (8 malades) et après chirurgie cardiaque (1 malade). 56,5 % des malades étaient instables hémodynamiquement et nécessitaient des drogues inotropes, 14/23 malades (61 %) étaient sous ventilation mécanique, 65 % avaient une défaillance > 3 organes. L'analyse des divers paramètres cliniques et biologiques avant et à la fin des séances de MARS® montre une amélioration de l'état neurologique et/ou clinique, de la bilirubine totale (P = 0,005) et conjuguée (P = 0,0005), de l'urée (P = 0,01) et de la créatinine (P = 0,001). La survie de ces malades était de 40 % à 1 mois et 30 % à 3 mois ; 6 des 7 malades survivants ont pu par la suite être transplantés dans un délai de 4 à 36 jours. La cause du décès chez les 16 malades était due à une défaillance multiviscérale secondaire à un sepsis associé à l'insuffisance hépatique.

Conclusion

Malgré le potentiel important de malades atteints d'insuffisance hépatique aiguë sur une maladie chronique du foie, l'utilisation du dispositif MARS® est limitée par l'initiation des équipes à l'épuration chez l'insuffisant hépatique et le coût. Cette première expérience d'utilisation du MARS® à l'AP-HP montrant une survie globale de 40 % à 1 mois, et permettant à certains malades l'accès à la transplantation, demeure largement supérieure aux attentes chez ce groupe de malades.





© 9 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline