Article

PDF @@113110@@
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Gastroentérologie Clinique et Biologique
Vol 29, N° 8-9  - août 2005
Doi : GCB-8-9-2005-29-8-0399-8320-101019-200515063
Séance 2 : Cholestase, métabolisme

CO9
LES ANTICORPS ANTINUCLÉAIRES ONT-ILS UNE VALEUR PRONOSTIQUE AU COURS DE LA CIRRHOSE BILIAIRE PRIMITIVE ?
 

C Corpechot [1], Y Chrétien [1], O Chazouillères [1], C Johanet [2], R Poupon [1]
[1] Service d'Hépatologie, Centre National de Référence des Maladies Inflammatoires du Foie et des Voies Biliaires
[2] Service d'Immuno-Hématologie, Hôpital Saint-Antoine, Paris.

Introduction

Les anticorps antinucléaires (AAN) sont fréquents au cours de la cirrhose biliaire primitive (CBP). Leur valeur pronostique a été suggérée mais les études à ce sujet restent contradictoires. Le but de notre étude a été de savoir si les AAN étaient associés à une progression histologique plus rapide de la CBP.

Méthodes

Cent vingt-huit malades atteints de CBP à un stade non cirrhotique ont été suivis histologiquement sur une période moyenne de 5,8 ans (extrêmes  : 2,0-15,5 ans). La détection et la caractérisation des AAN ont été réalisées par immunofluorescence indirecte (IFI) sur coupes de foie, d'estomac et de reins de rat et sur cellules HEp-2 à la dilution minimale de 1/80. L'incidence de la cirrhose a été évaluée selon la méthode de Kaplan-Meier. Les groupes ont été comparés à l'aide du test du Logrank. Les rapports de risque (RR) des paramètres liés au développement de la cirrhose ont été déterminés à l'aide d'un modèle de Cox.

Résultats

Quatre-vingt-dix des 128 malades (70 %) avaient des AAN. La moitié d'entre eux (35 %) avait des AAN spécifiques de la CBP, c'est-à-dire définis par une fluorescence de type cerclé (anticorps anti-enveloppe nucléaire) ou de type « multiple nuclear dots » (MND, i.e. anti-Sp100). La sévérité de la maladie au moment du diagnostic n'était pas liée à la présence d'AAN quel que soit leur type. En revanche, au cours du suivi l'incidence de la cirrhose était significativement plus élevée chez les malades ayant des AAN spécifiques (cerclés ou MND) que chez les malades n'ayant pas d'AAN ou ayant des AAN non spécifiques (RR = 8,0 ; IC95 % = 2,4-31,6 ; P ≪ 0,001). La présence d'AAN spécifiques était un facteur prédictif indépendant du pronostic de la CBP au même titre que la bilirubine, le stade histologique et la sévérité de la nécrose parcellaire. Les AAN non spécifiques, en revanche, n'étaient pas liés à la progression de la maladie.

Conclusion

La recherche par IFI d'AAN spécifiques de la CBP (cerclés ou MND) pourrait permettre d'identifier précocement des malades ayant une maladie plus active. Les AAN non spécifiques ne semblent pas, quant à eux, avoir de signification pronostique.





© 9 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline