Article

PDF @@113110@@
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Gastroentérologie Clinique et Biologique
Vol 29, N° 8-9  - août 2005
Doi : GCB-8-9-2005-29-8-0399-8320-101019-200515082
Séance 4 : Hépatites virales

CO28
EST-CE QUE L'AMANTADINE AMÉLIORE LA RÉPONSE VIROLOGIQUE LONG TERME DE L'ASSOCIATION PEG-INTERFÉRON-ALPHA2B/RIBAVIRINE CHEZ LES MALADES ATTEINTS D'HÉPATITE CHRONIQUE C N'AYANT JAMAIS REÇU DE TRAITEMENT ? ÉTUDE PROSPECTIVE RANDOMISÉE MULTICENTRIQUE EN DOUBLE AVEUGLE : RÉSULTATS PRÉLIMINAIRES CHEZ 200 MALADES
 

V Calay [1], S Hachemane [1], GP Pageaux [1], M Bourlière [2], I Portal [3], P Mathurin [4], E Verdier [5], A Tran [6], C Bozonnat [7], JP Daures [7], JP Arpurt [8], O Goria [9], P Chassagne [5], D Larrey [1]
[1] CHU Montpellier
[2] Hôpital St-Joseph, Marseille
[3] CHU Marseille
[4] CHU Lille
[5] A.G.R.E.L. (Association des Gastroentérologues du Roussillon et du Languedoc), Hôpital Archet, Nice
[6] Hôpital Archet, Nice
[7] IURC Montpellier
[8] CHU Avignon
[9] CHU Rouen.

La bi-thérapie Interféron Pégylé/Ribavirine permet une élimination virale prolongée chez un peu plus de la moitié des malades atteints d'hépatite chronique C. L'intérêt d'ajouter l'amantidine à cette bi-thérapie est très controversé, peut-être parce que les études précédentes n'ont pas été réalisées en double aveugle.

But de l'étude

 : Déterminer si l'amantadine ajoutée à la bi-thérapie améliore la réponse virologique prolongée.

Malades et méthodes

Des malades avec une hépatite chronique C prouvée par biopsie hépatique, et présence de l'ARN HCV sérique, indemnes de traitement antérieur ont été randominés pour recevoir du Peg-Interféron α2b, 1,5 µg/kg/semaine associé à de la ribavirine 1000 à 1 200 µg/jour, avec 200 mg/jour d'amantadine (groupe 1) ou du placebo (groupe 2) pendant 48 semaines. La réponse virologique soutenue a été définie par un ARN HCV indétectable 24 semaines après la fin du traitement. L'analyse statistique a été réalisée en intention de traiter.

Résultats

232 malades randomisés ont reçu le traitement. Nous présentons les résultats préliminaires chez 200 malades  : 106 dans le groupe 1 et 94 dans le groupe 2. Les caractéristiques avant traitement étaient comparables dans les 2 groupes pour  : âge moyen 45.0 vs 44.8 ans, sexe masculin 54,7 % vs féminin 58.5 %, Génotype 1 : 62.3% vs 67 %, score Metavir F3-F4  : 16 % vs 18 %. La réponse virologique soutenue était moins élevée dans le groupe tri-thérapie (41,5 %) comparée au groupe bi-thérapie + placebo  : (59,6 % P = 0,026). L'analyse des sous-groupes selon le génotype, la charge virale, l'étendue de la fibrose, le sexe, l'âge est en cours, et sera disponible au moment du congrès.

Conclusion

L'addition de l'amantadine 200 mg/jour à une bi-thérapie conventionnelle Interféron Pegylé-α2b – Ribavirine n'améliore pas la réponse virologique prolongée. Les résultats préliminaires suggèrent même qu'elle pourrait la diminuer. Toutefois, ce dernier point nécessite d'être confirmé par l'étude d'un plus grand nombre de malades.





© 9 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline