Article

PDF @@113110@@
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Gastroentérologie Clinique et Biologique
Vol 29, N° 8-9  - août 2005
Doi : GCB-8-9-2005-29-8-0399-8320-101019-200515095
Tumeurs du foie, fibrose

CA9
L'ÉTIOLOGIE DE LA CIRRHOSE INFLUENCE-T-ELLE LA SURVIE DES MALADES AYANT UN CARCINOME HÉPATOCELLULAIRE (CHC) TRAITÉS PAR CHIMIOEMBOLISATION LIPIODOLÉE (CEL) ?
 

M Lefebvre [1], A Ananna [2], S Boini [1], N Meyer [2], H Barraud [1], F Habersetzer [2], C Basin [1], JJ Wenger [2], JP Bronowicki [1], M Doffoël [1]
[1] Service d'Hépato-Gastroentérologie, Vandoeuvre-les-Nancy
[2] Service d'Hépato-gastroentérologie, Hopital Civil, Strasbourg.

Dans le traitement palliatif du CHC sur cirrhose, deux méta-analyses récentes ont démontré un gain de survie avec la CEL. Les études randomisées ayant inclus essentiellement des CHC sur cirrhose éthylique ne semblent pas montrer de gain alors que les études ayant inclus essentiellement des CHC sur cirrhose virale retrouvent un gain. Le but de ce travail a été de déterminer les facteurs influençant la survie après CEL, avec une attention particulière sur le rôle de l'étiologie de la cirrhose.

Malades et méthodes

L'étude a concerné 168 malades consécutifs ayant un CHC (critères de Barcelone) développé sur cirrhose éthylique ou virale B et C et traités par CEL (épirubicine + lipiodol ultrafluide, embolisation par fragments de Spongel) entre 1997 et 2004 aux CHU de Strasbourg et de Nancy. Les caractéristiques des malades étaient les suivantes : sexe : 145 hommes (86 %), âge moyen : 64 ans, étiologie de la cirrhose : éthyliques 57 % (N = 95), virales 43 % (N = 73), score de Child : A 67 % (N = 113), B 33 % (N = 55). Le CHC était uninodulaire dans 71 cas et multinodulaire dans 97 cas ; Okuda I (N = 111) et Okuda II (N = 57). 26 malades présentaient une thrombose porte segmentaire. Le nombre de cures était de 4 ± 2,9. La survie a été estimée à l'aide de la méthode de Kaplan-Meier. L'analyse multivariée a été réalisée à l'aide du modèle Cox.

Résultats

Les malades suivis à Strasbourg et à Nancy étaient comparables sauf pour l'âge (62 vs 66 ans, P = 0,01, l'étiologie de la cirrhose (virale : 38 % vs 22 %, P = 0,01) et le nombre de cures (4,47 vs 3,18). La survie globale était respectivement de 63 ± 4,8 % et de 49 ± 5 % à 12 et 24 mois. La survie moyenne était de 26 mois. La survie actuarielle était comparable entre Strasbourg et Nancy. En analyse univariée, la survie était fonction du score de Child (P ≪ 0,0009), du score d'Okuda (P = 0,0015), du nombre de cures (P ≪ 0,0001) et de l'étiologie de la cirrhose (P ≪ 0,05). En analyse multivariée, le score de Child (P ≪ 0,001) et le nombre de cures (P ≪ 0,001) étaient des facteurs pronostiques significatifs. La survie était indépendante de l'âge, du sexe, du caractère uni- ou multinodulaire du CHC et de la présence d'une thrombose porte segmentaire. L'étiologie de la cirrhose était à la limite de la significativité (P = 0,06) avec une survie à 2 ans qui semblait meilleure pour les malades ayant une cirrhose virale (59 % vs 41 %). Les caractéristiques des malades ayant une cirrhose virale étaient comparables à celles des malades avec une cirrhose éthylique.

Conclusion

Notre étude suggère que l'étiologie de la cirrhose pourrait influencer le pronostique vital après CEL, avec une meilleure survie à 2 ans pour les cirrhoses virales.





© 9 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline