Article

PDF @@113110@@
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Gastroentérologie Clinique et Biologique
Vol 29, N° 8-9  - août 2005
Doi : GCB-8-9-2005-29-8-0399-8320-101019-200515122
Hépatites Virales

CA36
FACTEURS DE RISQUE DE LA STÉATOSE HÉPATIQUE CHEZ LES MALADES CO-INFECTÉS VIH/VHC
 

F Bani-Sadr [1], F Carrat [1], P Bedossa [2], L Piroth [3], P Cacoub [4], C Perronne [5], C Degott [2], S Pol [6], et le Conseil Scientifique de L'ANRS HC02
[1] Groupe Hospitalier Universitaire Est, Universite Paris 6, INSERM U444, Paris
[2] Groupe Hospitalier Universitaire Nord, Dijon
[3] Centre Hospitalier Universitaire, Dijon
[4] Groupe Hospitalier Universitaire Est, Universite Paris 6
[5] Centre Hospitalier Universitaire Raymond Poincaré, Universite de Versailles, Garches, Universite Paris 7
[6] Unité d'Hépatologie, Hôpital Necker, Paris pour le Groupe Ribavic.

But

Préciser les facteurs de risque de stéatose hépatique encore inconnus, chez les co-infectés VIH/VHC.

Méthodes

Analyse univariée et multivariée de la sévérité de la stéatose et ses possibles interactions avec les facteurs liés à l'hôte, aux virus VIH et VHC et au traitement antirétroviral ont été analysées chez 395 malades co-infectés VIH/VHC.

Résultats

La stéatose était présente chez 241 malades (61 %) ; 149 (38 %) malades avaient une stéatose grade 1 (≪ 30%), 64 (16%) une stéatose grade 2 (30 %-70 %) et 28 (7 %) une stéatose grade 3 (> 70% hépatocytes). En analyse multivariée, cinq facteurs de risque indépendants étaient associés à la stéatose : le génotype 3 (OR 2,59 IC95 % 1,68-3,97 P ≪ 0,0001), le score METAVIR de fibrose (OR 1,39 IC95 % 1,10-1,75 P = 0,0053), l'index de masse corporelle (IMC) (OR 1,16 IC95 % 1,09-1,25 P = 0,0013), la charge virale VHC (OR 1,59 IC95 % 1,19-2,11 P = 0,0012) et la ferritine (OR 1,13 IC95 % 1,06-1,21 P ≪ 0,0003). Le génotype 3 étant un facteur de risque de stéatose, une analyse stratifiée par génotype 1 et 3 a été réalisée. Les facteurs de risque indépendants associés à la stéatose étaient l'IMC (OR 1,17 IC95 % 1,03-1,32 P = 0,015) et la charge virale (OR 2,81 IC95 % 1,73-4,57 P ≪ 0,0001) chez les malades infectés par le génotype 3, et le score METAVIR de fibrose (OR 1,92 IC95 % 1,31-2,81 P = 0,0009), l'IMC (OR 1.15 IC95 % 1.03-1.29 P = 0.015) et la ferritine (OR 1,15 IC95 % 1,06-1,26 P = 0,0011) chez les malades infectés par le génotype 1.

Conclusion

La stéatose a une prévalence élevée chez les malades coinfectés VIH/VHC, et semble avoir les mêmes facteurs de risque que ceux retrouvés chez les malades mono-infectés par le VHC. Les caractéristiques liées à l'infection par le VIH, notamment le traitement antirétroviral ne semblent pas influencer la stéatose.





© 9 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
But