Article

PDF @@113110@@
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Gastroentérologie Clinique et Biologique
Vol 29, N° 8-9  - août 2005
Doi : GCB-8-9-2005-29-8-0399-8320-101019-200515124
Hépatites Virales

CA38
ENQUÊTE NATIONALE DE PRATIQUES AUPRÈS DE MÉDECINS SPÉCIALISTES SUR LA PRISE EN CHARGE DE MALADES ATTEINTS D'HÉPATITE CHRONIQUE VIRALE C ET NON RÉPONDEURS À UN OU PLUSIEURS TRAITEMENTS ANTÉRIEURS (NOREVIC 2)
 

AM Marion-Audibert [1], P Pradat [1], M Maynard [1], F Bailly [1], C Trépo [1]
[1] Hôpital Hôtel-Dieu, Lyon.

Introduction

Le traitement des malades infectés par le virus de l'hépatite virale C (VHC) par bithérapie PegIFN/ribavirine permet aujourd'hui 55 % de réponse virologique durable. Cependant, près de 60 % des malades infectés par un génotype 1 n'éliminent pas le virus et risquent donc de développer une cirrhose et/ou un carcinome hépato-cellulaire. L'objectif de cette enquête était de décrire les pratiques de prise en charge des malades VHC non-répondeurs virologiques à un ou plusieurs traitements antérieurs.

Méthodes

Un questionnaire spécifique a été adressé aux médecins spécialisés dans la prise en charge des malades VHC. Il s'agissait des médecins issus des 30 pôles de référence, exerçant en CHG et/ou ayant une activité libérale. Le questionnaire portait sur la définition de la non-réponse, les indications du traitement d'entretien, les objectifs attendus, le schéma thérapeutique prescrit, les critères de choix des molécules utilisées et les réticences à l'indication d'un tel traitement.

Résultats

222 médecins ont complété le questionnaire. 16 % exerçaient en CHU, 37 % en CHG, 24 % avaient une activité libérale et 22 % une activité mixte. La totalité des médecins issus des pôles de références a participé à cette enquête. Plus de 85 % des médecins interrogés définissaient la non-réponse comme l'absence de réponse virologique. Lorsque l'ARN duVHC était présent à 3 ou 6 mois de traitement par une bithérapie « classique », 21 % des médecins arrêtaient le traitement alors que 79 % le poursuivaient. Les critères de choix pris en compte pour l'indication d'un traitement d'entretien étaient le stade métavir > F3 (96 % des cas), la volonté du malade (93 %), la tolérance (81 %), la réponse biochimique (69 %) et le nombre de traitement(s) antérieur(s) (26 %). Les objectifs attendus étaient la prévention des complications (98 %), la réponse biochimique (34 %) et la réponse virologique (6,4 %). Les molécules les plus utilisées étaient l'interféron pégylé (85 %), la ribavirine seule (35 %) et la bithérapie (32 %). Les principales réticences à l'indication d'un tel traitement étaient la mauvaise tolérance (87 %), la réticence du malade (78 %), les difficultés d'évaluation (72 %), le manque de preuves scientifiques (60 %), l'absence d'AMM (49 %), le coût (47 %) et l'absence de conviction personnelle (16 %). Parmi les malades ayant un score Métavir F3 ou ayant une cirrhose compensée, le pourcentage bénéficiant d'un traitement d'entretien était respectivement de 36 % et de 34 %.

Conclusion

NOREVIC 2 est la première enquête de pratiques, réalisée auprès de médecins spécialistes prenant en charge des malades VHC (+) non répondeurs virologiques, permettant ainsi de décrire leurs principales réticences à l'indication d'un retraitement.





© 9 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline