Article

PDF @@113110@@
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Gastroentérologie Clinique et Biologique
Vol 29, N° 8-9  - août 2005
Doi : GCB-8-9-2005-29-8-0399-8320-101019-200515126
Hépatites Virales

CA40
TRAITEMENT DES HÉPATITES AIGUËS C PAR INTERFÉRON ALFA-2A PÉGYLÉ EN ÉGYPTE (ESSAI ANRS 1213)
 

SI Shouman [1], MK Mohamed [2], G Esmat [3], M Attalla [1], H Mansour [1], C Rekacewicz [4], R Rafaat [2], N Sharaf [2], M El Hosseiny [2], M El-Daly [5], S El-Kafrawy [5], M Abdel-Hamid [6], S Pol [7], A Fontanet [4]
[1] Nhtmri, Le Caire, Egypte
[2] Université Ain Shams, Le Caire, Egypte
[3] Kasr El Aini, Le Caire, Egypte
[4] Institut Pasteur, Paris
[5] National Liver Institute, Menoufia, Egypte
[6] Minia University, Egypte
[7] Hôpital Necker-Enfant Malade, Paris.

Rationnel

Le traitement précoce des hépatites aiguës C par interféron standard a montré son efficacité sur la réponse virale prolongée chez des malades principalement infectés par les génotypes 1, 2 ou 3. Le but de cette étude est d'évaluer l'efficacité et la tolérance d'une monothérapie de 3 mois par interféron alpha 2a Pégylé (PEG-INF α-2a) chez des malades égyptiens infectés par un génotype 4 responsable d'une hépatite aiguë C.

Malades et méthodes

Il s'agit d'un essai clinique ouvert non comparatif. Les malades présentant une hépatite aiguë C symptomatique sont identifiés dans une enquête étiologique en cours dans deux hôpitaux à orientation infectieuse du Caire en Egypte. Le traitement est proposé aux seuls malades gardant une virémie positive pour le Virus de l'Hépatite C (VHC) trois mois après l'épisode d'hépatite aiguë symptomatique. Le schéma thérapeutique est PEG-IFNα-2a, une injection sous-cutanée de 180 µg par semaine pendant 3 mois en monothérapie. Le critère d'évaluation est la réponse virologique prolongée définie par la non détection de l'ARN du VHC par PCR six mois après la fin du traitement.

Résultats

Entre mai 2003 et avril 2004, 14 malades ont été inclus : sex ratio 9 H/5 F, âge médian 32 ans (de 21 à 53 ans), modes de contamination : usage de drogue par voie intraveineuse (5), iatrogénie (6), contamination professionnelle (3). Tous les malades avaient une virémie VHC indétectable à la fin des trois mois de traitement et 11 malades (79 % — IC à 95 % : 49 %-95 %) présentaient une réponse virologique prolongée. Aucun événement indésirable grave n'a été observé au cours de la période de traitement.

Conclusion

Ces résultats préliminaires montrent qu'un traitement de trois mois par PEG-IFNα-2a en monothérapie permet de guérir trois quarts des hépatites aiguës C symptomatiques non spontanément résolutives chez les malades égyptiens majoritairement infectés par le génotype 4.





© 9 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline