Article

PDF
Access to the PDF text
Advertising


Free Article !

Soins Cadres
Vol 16, N° 63  - août 2007
p. 15
Doi : SCAD-08-2007-00-63-0183-2980-101019-200705286
Dossier : la nouvelle gouvernance

Les enjeux de la nouvelle gouvernance
 

Régine Delplanque

La réforme hospitalière, encore appelée Plan Hôpital 2007, entend lutter contre « le désenchantement hospitalier » dénoncé dans le rapport Couanau1 en 2003. Le but principal est de rendre aux hôpitaux leur autonomie et leur responsabilité, et à l’administration centrale ses fonctions de pilotage du système.

L’organisation des services en pôles de responsabilité et la déconcentration interne, appuyée sur une contractualisation, visent à moderniser la gestion financière et sociale de l’hôpital public. Mais qu’en est-il réellement ? Quels sont les enjeux et les risques d’une telle réforme ? Est-ce que le remède qui consiste à « décloisonner les services, responsabiliser davantage les acteurs en déconcentrant la gestion » est à la hauteur du malaise hospitalier ? La raréfaction du temps médical, la priorité à l’activité (tarification à l’activité, T2A), les nombreux plans de redressement budgétaire et l’instabilité de la tarification rendent cette réforme complexe et délicate à mettre en place.

Au-delà de l’ambition réelle de garantir l’accès aux soins pour tous, d’accroître l’efficience de la prise en charge, de mieux utiliser les ressources et d’améliorer la qualité et la sécurité des soins, certains craignent une exacerbation des conflits liée à une logique marchande qui va à contre-courant des missions du service public.

Certaines expériences menées déjà depuis plusieurs années montrent l’impact de la réforme sur les organisations, sur les pratiques et sur le management.

Le cadre de santé est au cœur de ces nouveaux défis et sa fonction doit évoluer, certes vers le contrôle de la performance tant financière que de la qualité des soins, mais surtout vers la défense des valeurs du service public. Face aux injonctions paradoxales de donner plus de qualité avec moins de moyens, les cadres doivent faire preuve de créativité, réduire le décalage entre les politiques institutionnelles et la réalité de terrain, et mettre de la cohérence entre le discours et les actes. Notre responsabilité envers autrui exige de nous un engagement sans faille pour les personnes les plus vulnérables. Elle nous impose de construire un sens collectif pour, comme nous le dit Paul Ricœur2, « viser la vie bonne, avec et pour les autres, dans des institutions justes ».

Les cadres de santé comme tous les managers hospitaliers ont le devoir d’accepter et de relever les défis, de reconnaître les difficultés et d’apporter des réponses, et surtout, de rendre des comptes au patient, à la communauté hospitalière ainsi qu’à la société.

Ce dossier vise à comprendre les enjeux de cette nouvelle réforme et à engager une réflexion sur l’évolution tant des missions des cadres de santé que de leur positionnement pour garantir les valeurs qui fondent l’hôpital.


1
Couanau R. Rapport d’information sur l’organisation interne de l’hôpital. Mission d’information, Assemblée nationale, mars 2003.
2
Ricœur P. Soi-même comme un autre. Seuil, 1990.



Top of the page


© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline