Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 33,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    2 0 0 0


Nutrition clinique et métabolisme
Volume 21, n° S2
pages 47-48 (novembre 2007)
Doi : 10.1016/S0985-0562(07)78805-2
P002 Enquête nationale sur les contrôles des mélanges nutritifs parentéraux fabriqués dans les pharmacies à usage intérieur des centres hospitaliers universitaires
 

P. Rucart, D. Balayssac, V. Sautou-Miranda, A. Boyer, J. Chopineau
Pharmacie, CHU Gabriel Montpied, Clermont-Ferrand, France 

@@#100979@@
Introduction et but de l’étude

Les préparations de mélanges nutritifs parentéraux sont des préparations magistrales et font donc partie des missions obligatoires des Pharmacies à usage intérieur (PUI). Le contrôle de la préparation finie n’est pas une obligation. Or, la composition propice à la croissance microbienne, la voie d’administration par cathétérisme central ou la cible thérapeutique (pédiatrique ou néonatalogie) imposent une vigilance sur la qualité des préparations. Le but de cette enquête est de faire un état des lieux des contrôles effectués sur les mélanges nutritifs parentéraux fabriqués par les CHU.

Matériel et méthodes

Cette enquête prospective de pratique a été réalisée auprès de 30 PUI de CHU de Juillet 2006 à Juillet 2007. L’enquête a été menée par courrier, par télécopie, par courriel et par téléphone. Les questionnaires ont permis d’évaluer les contrôles microbiologiques (stérilité des mélanges et recherche d’endotoxines) et les contrôles physico-chimiques (concentration des électrolytes et du glucose, osmolalité et poids).

Résultats

Le taux de réponse est de 93 % et 71 % des PUI ayant répondu préparent elles-mêmes les mélanges nutritifs parentéraux. Dans 90 % des cas, la stérilité des mélanges nutritifs est contrôlée soit par la PUI, soit par le service d’hygiène hospitalière, soit par le laboratoire de microbiologie. Dans 22 % des cas seulement, ces contrôles microbiologiques sont effectués sur chaque préparation. Les techniques d’ensemencement sont variables (ensemencement direct milieu solide ou liquide et filtration sur membrane) ainsi que les milieux de culture utilisés (R2A, trypcase soja, thioglyco-late, Sabouraud). 10 % des PUI effectuent un contrôle de la présence d’endotoxines pour chaque lot de préparations. En terme de contrôle physico-chimique, c’est le dosage des électrolytes qui est le plus souvent réalisé dans 70 % des cas. Le dosage du glucose est effectué seulement par 10 % des PUI, avec une sous-traitance au laboratoire de biochimie. L’osmolalité n’est mesurée que dans 40 % des cas, probablement en raison des difficultés de mise en œuvre et du risque de redondance avec la mesure des concentrations en electro lytes et en glucose. La pesée reste un contrôle de base pour la plupart des PUI (70 %), car c’est un paramètre facile à mettre en œuvre, rapide et peu onéreux. Enfin, les pourcentages de refus des préparations sont faibles puisque la moitié des PUI ont un taux de refus entre 0 et 1 % par an.

Conclusions

Cette enquête révèle une disparité des contrôles effectués sur les préparations de nutrition parentérale. Ces différences se retrouvent à tous les niveaux des contrôles : type, prestataire et fréquence. De faibles moyens matériels et un manque de précision des référentiels pourraient expliquer cette disparité. L’harmonisation des pratiques de préparation et de contrôle déjà initiée à ce jour, permettrait d’obtenir une seule démarche de qualité au sein des hôpitaux.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2007  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@