Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 33,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    2 0 0 0


Nutrition clinique et métabolisme
Volume 21, n° S2
pages 65-66 (novembre 2007)
Doi : 10.1016/S0985-0562(07)78842-8
P040 Cinétique et incorporation membranaire des acides gras oméga-3 administrés en perfusion durant une heure ou par voie orale durant 5 jours
 

M. Rohrer a, R.-L. Chioléro a, L. Soguel-Alexander a, P. Voirol b, H. Henry c, L. Tappy d, Y.-A. Carpentier e, M.-M. Berger a
a Service de Médecine Intensive Adulte, Centre Hospitalier Universitaire Vaudois, CHUV, Lausanne, Suisse 
b Pharmacie, Centre Hospitalier Universitaire Vaudois, CHUV, Lausanne, Suisse 
c Laboratoire de Chimie Clinique, Centre Hospitalier Universitaire Vaudois, CHUV, Lausanne, Suisse 
d Institut de Physiologie, Université de Lausanne, Lausanne, Suisse 
e Laboratoires de Chirurgie Expérimentale, Université Libre de Bruxelles, Bruxelles, Belgique 

@@#100979@@
Introduction et but de l’étude

Les effets bénéfiques de l’administration prolongée d’acides gras polyinsaturés omega–3 (n-3 PUF A) sont connus. Le but de cette étude est d’investiguer l’effet d’une administration rapide de n–3 PUFA, soit par perfusion en une heure soit par supplémentation orale durant 5 jours. Objectifs : étudier le délai minimal d’incorporation significative de n-3 PUFA dans les membranes plaquettaires, ainsi que la sécurité et la tolérance clinique.

Matériel et méthodes

Huit volontaires sains ont reçu deux traitements : une perfusion de 0.2 g/kg en une heure de n-3 PUFA (Omegaven®) puis après une période de « washout » de dix jours au minimum, des capsules d’huile de poisson (0.1 g/kg/j) quotidiennement durant 5 jours. La composition lipidique des membranes plaquettaires, les concentrations de triglycérides et d’acides gras libres plasmatiques ont été étudiées. Les unités pour les n–3 PUFA membranaires sont des pourcentages molaires (moles de n-3 PUFA/ moles de tous les acides gras). Statistiques : analyse de variance (ANOVA) suivie d’un test post hoc Tukey HSD. Valeurs en moyenne ± SD.

Résultats

Les volontaires, âgés de 42.1 ±9.1þ ans et pesant 69.1 ± 7.7 kg, n’ont présenté aucun effet indésirable. L’enrichissement en n-3 PUFA des phospholipides des membranes plaquettaires

est significatif déjà après une heure d’infusion ainsi qu’après deux jours de supplémentation orale (voir tableau). Les triglycérides ont atteint leur pic plasmatique à la fin de la perfusion (5.2 ±1.2 mmol/ L), dépassant transitoirement le seuil normal et sont revenus aux valeurs basales 5 heures après (1.2 ± 0.7 mmol/L) ; leurs concentrations sont restées stables durant la semaine de prise orale d’huile de poisson. Les acides gras libres (non-esterified fatty acids NEF A) sont restés inférieurs à leur seuil de toxicité (pic en fin de perfusion : 554 ± 147 umol/L).
Tableau 1Composition des membranes plaquettairesPerfusion basalPerfusion 60 minPerfusion 360 minPerOs basalPerOs jour 2PerOs jour 5oméga-3 (%)5.2±0.95.5±1.0*6.0±0.8*5.6±1.16.3±0.8*6.9±0.7*EPA (%)0.5±0.20.7±0.2*0.9±0.2*0.6±0.31.0±0.2*1.5±0.2*DHA (%)2.6±0.82.8±0.8*3.0±0.8*2.8±0.63.1±0.6*3.2±0.6rapport n6/n37.4±1.56.8±1.4*6.2±1.0*6.7±1.75.8±1.0*5.1±0.6** P<0.05

Composition des membranes plaquettaires 
 Perfusion basal Perfusion 60 min Perfusion 360 min PerOs basal PerOs jour 2 PerOs jour 5 
oméga-3 (%) 5.2±0.9 5.5±1.0* 6.0±0.8* 5.6±1.1 6.3±0.8* 6.9±0.7* 
EPA (%) 0.5±0.2 0.7±0.2* 0.9±0.2* 0.6±0.3 1.0±0.2* 1.5±0.2* 
DHA (%) 2.6±0.8 2.8±0.8* 3.0±0.8* 2.8±0.6 3.1±0.6* 3.2±0.6 
rapport n6/n3 7.4±1.5 6.8±1.4* 6.2±1.0* 6.7±1.7 5.8±1.0* 5.1±0.6* 

* P<0.05

Conclusions

Cette étude montre qu’une incorporation significative de n-3 PUFA est observable déjà après l’heure de perfusion ainsi qu’après 2 jours de supplémentation orale, ouvrant de nouvelles perspectives thérapeutiques. Le débit de perfusion rapide, correspondant à quatre fois le débit recommandé pour la nutrition parentérale, est bien toléré et sûr, les concentrations maximales de triglycérides et acides gras libres restant en deçà de leurs limites toxiques.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2007  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@