Article

PDF
Access to the PDF text
Advertising


Free Article !

Nutrition clinique et métabolisme
Volume 21, n° S2
page 69 (novembre 2007)
Doi : 10.1016/S0985-0562(07)78849-0
P047 Prise en charge de la dénutrition des sujets âgés institutionnalisés en France : étude réagir
 

J. Vétel a, D. Pouchain b, F. Allaert c, C. de Meynard d, L. Lestra d
a Médecine Interne-Gériatrie, Centre Hospitalier, Le Mans, France 
b Médecine Générale, Vincennes, France 
c CenBiotech, Dijon, France 
d Laboratoire Chiesi, Courbevoie, France 

@@#100979@@
Introduction et but de l’étude

La population âgée dénutrie est exposée à un grand risque de morbidité et de mortalité. Le but de cette étude était de décrire l’évolution du profil clinique des sujets âgés dénutris, après un suivi d’un an, en fonction des modalités de prise en charge de la dénutrition.

Matériel et méthodes

Étude observationnelle prospective d’une cohorte de sujets âgés dénutris (MNA au dépistage < 12), vivant en établissement d’hébergement, médicalisé ou non. Les critères d’évaluation étaient les scores MNA, MMSE, AGGIR et le « get up and go » test.

Résultats

806 sujets âgés de 85,4± 6 ans ont été inclus dans cette cohorte. Majoritairement des femmes (73,3 %), 78,3 % étaient atteints d’une affection de longue durée. À l’inclusion, l’état nutritionnel était décrit par : le poids moyen de 54 ± 10,9 kg, l’IMC < à 21 chez 72 %, de 21 à 23 chez 19,4 % et > à 23 chez 8,7 %, une dénutrition (MNA < 17) chez 71 %, et un risque de malnutrition (MNA 17 à 23) chez 29 %. 75 % des patients avaient des signes de démence, 16,7 % un niveau de dépendance AGGIR 2 et 15,9 % un risque important de chute.

Seuls 29,2 % des patients recevaient un traitement antérieur de la dénutrition, et 10,4 % ne recevaient aucune prise en charge nutritionnelle après la visite d’inclusion.

72,7 % des patients ont reçu un traitement adjuvant pendant le suivi : 32 % pendant 1 à 3 mois, 23,1 % pendant 3 à 6 mois et 17,8 % pendant 6 mois et plus. Une prise de poids a été constatée chez 45,3 % d’entre eux, significative chez les moins de 85 ans (OR = 1,94 ; IC95 % = 1,34-2,8, p < 0,001), chez ceux traités par un traitement adjuvant pendant 6 mois et plus (OR = 1,75 ; IC95 % = 1,03-3, p < 0,05) et chez ceux où un mauvais état nutritionnel initial avait été dépisté (OR = 1,6 ; IC95 % = 1,05-2,42, p < 0,05). Un IMC < à 21 a été noté chez 63,2 % des patients, et le MNA amélioré dans 51,1 % des cas (augmentation de 1 et 2 points), il est resté stable chez 43,8 %. 14,8 % des patients ont atteint un état nutritionnel satisfaisant. Le score MMSE est resté stable pour 46,4 % des patients, il s’est amélioré chez 26,4 % (augmentation de 1,2 et 3 points). Aucune différence n’a été observée pour le « get up and go » test entre l’inclusion et après 12 mois.

Conclusions

L’effet de la prise en charge de la dénutrition des personnes âgées et de sa durée ont été évalués dans cette étude : l’état nutritionnel et cognitif se sont améliorés chez les personnes de moins de 85 ans et traitées pendant au moins 6 mois.

The full text of this article is available in PDF format.
The full text of this article is available in PDF format.
Click here to see it.

Top of the page

© 2007  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@