Article

PDF
Access to the PDF text
Advertising


Free Article !

Revue du rhumatisme
Volume 70, n° 8
page 633 (septembre 2003)
Doi : 10.1016/S1169-8330(03)00285-0
Monographie

Maladie de Paget et traumatisme

Marcel-Francis  Kahn *
18, rue Juliette-Lamber, 75017 Paris, France 

*Auteur correspondant.

Mots clés  : Maladie de Paget ; Traumatisme.

Mots clés  : Paget's disease ; Trauma.

La notion de remaniement pagétoïde post-traumatique a été proposée par J. A. Lievre et J. Epiney en 1949 [1]. Lievre est revenu 20 ans plus tard sur cette description [2] dont on ne retrouve plus de traces dans les travaux les plus récents.

En fait, cette description réunissait 2 ordres de faits, eux-mêmes maintenant bien acceptés :

  • certaines maladies de Paget des membres peuvent succéder apparemment à un traumatisme, posant alors des problèmes médicolégaux. Selon l'expérience de L. Simon [3], cette possibilité a été observée dans 4 cas sur 100 ;
  • avant que n'apparaissent les signes cliniques et surtout radiologiques classiques, notamment au tibia, on peut observer une phase d'ostéoporose circonscrite de forme caractéristique, à zone de progression ogivale. Cette lésion - qui est en fait déjà la lésion pagétique - est la même que celle - plus connue - observée au crâne. Les aspects de transition entre cet aspect et celui plus classique du Paget évolué ont pu être appelés pagétoïdes.

C'est la combinaison d'un traumatisme direct et de la mise en évidence après un délai plus ou moins long de l'aspect ci-dessus, qui a pu conduire à parler de remaniement pagétoïde post-traumatique.

Notons que le rôle direct et précis du traumatisme pagétoïde sur l'apparition d'une maladie de Paget n'a pas été prouvé. Il se peut qu'on incrimine, avec plus ou moins de vraisemblance, un traumatisme qui serait passé inaperçu, mais qui a été plus douloureusement ressenti parce qu'il portait sur une zone déjà silencieusement atteinte.

Ce qui fait que les arbitrages médicolégaux seront, dans ces cas, particulièrement délicats.

@@#101529@@

[1]Lievre J.A., Epiney J.  L'ostéoporose circonscrite du crâne, ses rapports avec la maladie de Paget, leleontiasis osseaet le remaniement pagétique post-traumatique Paris Bull. Mém. Soc. Méd. Hôp: 1949; 65705-712.
[2]Lievre J.A. Formes localisées de la maladie de Paget et remaniement pagétoïde post-traumatique. Rev. Prat. 1969 ; 19 : 919-930
[3]Simon L., Blotman F., Claustre J. L'ambiance étiologique de la maladie de Paget. L Simon La maladie osseuse de Paget Montpellier LMM édit: 1974; 

Top of the page


© 2003  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. All Rights Reserved.

EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline