Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising



Journal Français d'Ophtalmologie
Vol 31, N° 8  - octobre 2008
pp. 751-763
Doi : JFO-10-2008-31-8-0181-5512-101019-200807927
Received : 19 mars 2008 ;  accepted : 23 juillet 2008
Traitement des choriorétinopathies séreuses centrales par photothérapie dynamique
 
Figure 1

Évolution de l’acuité visuelle à 1 mois et 3 mois après PDT.
Figure 2

Évolution de l’épaisseur fovéolaire à 1 mois et 3 mois après PDT.
Figure 3

Cas de CRSC aiguë : AV à 20/40 depuis 4 mois, le fond d’œil montre une bulle de DSR maculaire (a, b). Un volumineux DSR maculaire hyperfluorescent aux temps tardifs sans point de fuite évident est mis en évidence en angiofluorographie (c). L’ICG (d) montre un effet masque lié à la bulle de DSR ainsi qu’une plage d’hyperfluorescence choroïdienne en regard du point de fuite. À l’OCT la bulle de DSR est isolée avec une épaisseur fovéolaire mesurée à 486 µm (e).
Figure 4

CRSC aiguë 3 mois après PDT (spot de 1 500 µm) : l’acuité visuelle est remontée à 20/20, le fond d’œil retrouve une réapplication du DSR (a) avec un remaniement pigmentaire séquellaire (b), il persiste une dyschromatopsie minime, et l’épaisseur fovéolaire est normalisée à 160 µm en OCT (e). En ICG (d) et en angiofluorographie (c), le point de fuite et la plage d’hyperfluorescence choroïdienne ont totalement disparu.
Figure 5

ERD évoluant depuis 14 mois : au fond d’œil, des remaniements de l’épithélium pigmentaire maculaire associés à une lame de DSR sont bien visibles (a). Au fond d’œil controlatéral on notait des migrations pigmentaires. L’angiographie à la fluorescéine met en évidence un point de fuite supéromaculaire alimentant une lame de DSR (b). L’ICG retrouve un point de fuite supéromaculaire plus large qu’en angiofluorographie ainsi qu’une plage d’atrophie de l’épithélium pigmentaire rétinien en inféropapillaire (c). L’OCT évalue l’épaisseur fovéolaire à 388 µm et confirmait le DSR isolé (d).
Figure 6

ERD 3 mois après PDT (spot de 1 000 µm) : AV était remontée 20/20, le fond d’œil note des remaniements de l’épithélium maculaire sans DSR (a). L’OCT monte un profil maculaire normal avec une épaisseur fovéolaire à 162 µm (d). Les angiographies à la fluorescéine (b) et au vert d’indocyanine (c) montrent une disparition du point de fuite. À 6 mois, son acuité visuelle était maintenue à 20/20.
Figure 7

Aggravation rapide et massive du DSR après PDT avec normalisation complète à 3 mois post-PDT : OCT initiale (a), OCT 4 jours après la PDT (b), OCT 1 mois après la PDT (c).


EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline