Article

1 @@#116645@@
Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • @@116540a@@@@116540b@@@@116540c@@@@116540d@@

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 34,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    19 0 0 1


@@#104103@@ Psychiatrie

Psychiatrie
[37-396-A-10]
Doi : 10.1016/S0246-1072(09)48129-X
Addictions à l'héroïne et à la cocaïne
 

A. Dervaux a,  : Praticien hospitalier, X. Laqueille b : Praticien hospitalier, chef de service
a Service d'addictologie, Centre hospitalier Sainte-Anne, 1, rue Cabanis, 75014 Paris, France 
b Université Paris V-René Descartes, Service d'addictologie, Centre hospitalier Sainte-Anne, 1, rue Cabanis, 75014 Paris, France 

Auteur correspondant.
Résumé

D'après certaines études épidémiologiques menées en population générale, la fréquence de la dépendance aux opiacés sur la vie entière et celle de la dépendance à la cocaïne sont d'environ 1 %. Généralement, la dépendance à l'héroïne débute à l'adolescence et évolue sur plusieurs années ou dizaines d'années, avec des périodes de rémission et de rechutes. Les comorbidités psychiatriques sont fréquentes, en particulier les troubles de l'humeur, les troubles de la personnalité et les autres addictions, notamment à l'alcool, aux benzodiazépines et au cannabis. Les addictions à l'héroïne et à la cocaïne résultent de l'interaction de facteurs de vulnérabilité individuelle, psychoaffectifs et biologiques, en particulier génétiques, de facteurs liés aux produits et de facteurs environnementaux, en particulier socioculturels. Les dépendances à l'héroïne et à la cocaïne laissent des empreintes psychologiques et neurobiologiques durables, ce qui implique une prise en charge qui dure plusieurs années. Celle-ci comprend le sevrage et la prévention de la rechute, les traitements de substitution pour la dépendance opiacée, la prise en charge des comorbidités psychiatriques et des autres addictions, la prise en charge des affections somatiques associées, en particulier des infections au virus de l'immunodéficience humaine (VIH), des hépatites C et B, les prises en charge psychothérapiques et socioéducatives. Cependant, il n'y a pas actuellement de traitement médicamenteux qui ait fait la preuve de son efficacité dans la dépendance à la cocaïne. Les prises en charge médicamenteuses, psychothérapiques et sociales des addictions à l'héroïne et à la cocaïne sont d'autant plus efficaces qu'elles sont combinées.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Héroïne, Cocaïne, Dépendance, Abus, Sevrage




© 2009  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.

@@#116875@@ : A. Dervaux, X. Laqueille. Addictions à l'héroïne et à la cocaïne. EMC - Psychiatrie 2009:1-19 [Article 37-396-A-10].

EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline