Article

PDF
Access to the PDF text
Advertising


Free Article !

Archives of cardiovascular diseases
Volume 102, n° S1
page 10 (mars 2009)
Doi : 10.1016/S1875-2136(09)72145-X
Themes et posters

A012 Mesure de la longueur des télomères sur différents tissus artériels provenant de patients atteints d’athérosclérose
 

R. Nzietchueng 1, M. Elfarra 2, C. Labat 1, J. Nloga 2, J.-P. Carteaux 2, P. Maureira 2, G. Poitevin 1, P. Lacolley 1, J.-P. Villemot 2, A. Benetos 1
1 Inserm U961, Faculté de médecine, Nancy, France 
2 Service de Chirurgie Cardiovasculaire, CHU, Nancy, France 

@@#100979@@

Le raccourcissement des télomères est un déterminant majeur du vieillissement cellulaire. Des études in vitro montrent qu’un stress oxydant accru serait responsable d’une attrition plus marquée des télomères. Par ailleurs, des études cliniques portant sur l’association athérothrombose – longueur des télomères ont montré que les sujets athéromateux avaient des télomères leucocytaires plus courts. Le but de cette étude est d’étudier la dynamique des télomères sur des tissus atteints ou non par l’athérosclérose. Différents paramètres artériels (PAS et PAD) et métaboliques (diabète, dyslipidémie, BMI, tabagisme) ont été évalués au sein de 28 hommes et de 9 femmes (âge moyen : 70±7,8 ans) présentant différentes pathologies cardiovasculaires. La longueur moyenne des télomères a été mesurée par Southernblotting sur des tissus artériels atteints de l’athérome, des tissus artériels non athérogènes, du tissus graisseux et du sang. Les tissus athérogènes de l’arbre aortique constitué par la valve aortique, l’aorte ascendante, l’aorte abdominale, l’artère iliaque et l’artère fémorale, présentent des télomères plus courts que ceux retrouvés dans les vaisseaux non athérogènes (artère mammaire et veine saphène). En présence de facteurs de risque cardiovasculaire (HTA, diabète type 2, tabagisme), seuls les tissus athérogènes présentent des TRF plus courts, les TRF des tissus non athérogènes étant essentiellement influencés par l’âge. Notre étude montre aussi qu’il existe, uniquement dans l’arbre aortique, une relation inverse entre la pression pulsée, indice de rigidité aortique, et la longueur des télomères. Les différences de TRF observées entre tissus sains et tissus athéromateux pourraient suggérer l’existence d’une régulation locale de la taille des télomères pouvant être due à la présence du processus inflammatoire caractéristique de l’athérosclérose, et d’un stress oxydant accru, ces deux processus étant fréquemment rencontrés chez les patients présentant des facteurs de risque cardiovasculaires tels que l’HTA, le diabète, et une augmentation de la rigidité artérielle.

The full text of this article is available in PDF format.
The full text of this article is available in PDF format.
Click here to see it.

Top of the page

© 2009  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@