Article

PDF
Access to the PDF text
Advertising


Free Article !

Archives of cardiovascular diseases
Volume 102, n° S1
pages 21-22 (mars 2009)
Doi : 10.1016/S1875-2136(09)72175-8
B004 Effets sur la fonction plaquettaire et le statut redox d’une supplementation en acide docosahexaenoïque chez des hommes sains
 

E. Caillet 1, N. Guillot 1, M. Laville 1, 2, C. Calzada 1, M. Lagarde 1, E. Vericel 1
1 Université de Lyon, UMR 870 Inserm/INSA-Lyon, Régulations Métaboliques, Nutrition et Diabètes, Villeurbanne, France 
2 CRNH-RA, Hospices Civils de Lyon, Lyon, France 

@@#100979@@
Introduction

Un régime riche en acides gras de la série n-3 tel que l’acide docosahexaénoïque (DHA, 22 :6n-3) peut diminuer le risque d’accident cardiovasculaire en réduisant l’activation des plaquettes. Cependant de fortes doses de DHA peuvent favoriser l’induction de la peroxydation lipidique due au fort degré d’insaturation de cet acide gras et masquer partiellement voire contrebalancer les effets bénéfiques.

Objectifs

Notre objectif a été de déterminer l’effet du DHA sur la fonction plaquettaire et sur le stress oxydant chez des volontaires sains lorsque cet acide gras est ingéré à doses croissantes (200, 400, 800 et 1600 mg par jour sous forme de triglycérides, chaque dose pendant deux semaines).

Méthodes

La composition en acides gras des lipides plasmatiques et plaquettaires avant et après supplémentation en DHA a été déterminée par chromatographie en phase gazeuse. Nous avons évalué l’évolution de la fonction plaquettaire en analysant l’agrégation plaquettaire induite par le collagène et en mesurant par ELISA la concentration basale de thromboxane B2 (TxB2), catabolite stable du thromboxane A2, puissant agent pro-agrégeant. Deux marqueurs du stress oxydant ont été quantifiés : la vitamine E par HPLC couplée à une détection fluorimétrique et la 8-iso-PGF2⍺ par ELISA.

Résultats

Nous avons ainsi montré que dès la plus faible dose, le DHA s’incorpore dans les lipides plasmatiques et les phospholipides plaquettaires, puis ceci de manière dose dépendante. De plus l’activité plaquettaire est significativement réduite dès 400mg de DHA/jour de supplémentation et la concentration basale de TxB2, diminue après 400 et 1600mg/jour de supplémentation. Pour les marqueurs du stress oxydant, la concentration en vitamine E plaquettaire augmente uniquement après 200 mg/jour de DHA et les concentrations d’isoprostanes urinaires sont d’une part réduites à la plus faible dose et d’autre part augmentées après la plus forte dose de DHA.

Conclusion

L’ingestion par des volontaires sains de faibles doses de DHA (400 et 800mg/jour) diminue la fonction plaquettaire et la plus faible dose (200mg/jour) possède un effet antioxydant tandis que la plus forte induit un effet pro-oxydant.

The full text of this article is available in PDF format.
The full text of this article is available in PDF format.
Click here to see it.


© 2009  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@