Article

PDF
Access to the PDF text
Advertising


Free Article !

Archives of cardiovascular diseases
Volume 102, n° S1
pages 23-24 (mars 2009)
Doi : 10.1016/S1875-2136(09)72180-1
B009 L’activation des PPAR <alpha> ou des PPAR <beta>/<delta> réduit la réponse à l’insuline des cardiomyocytes
 

C. Montessuit 1, I. Papageorgiou 2, R. Lerch 2
1 Fondation pour Recherches Médicales, Cardiologie, UniGe, Genève, Switzerland 
2 Cardiologie, Hôpitaux Universitaires, Genève, Switzerland 

@@#100979@@

La résistance à l’insuline se définit comme son incapacité à augmenter le transport de glucose dans ses tissus-cibles. La possibilité d’augmenter le transport de glucose permet aux cardiomyocytes de supporter les situations de stress métabolique. Le stress métabolique stimule le transport de glucose par un mécanisme dont les étapes finales, la phosphorylation de l’AS160 et la translocation du transporteur GLUT4, sont communes avec l’effet de l’insulin.

Les agonistes des PPAR⍺, tels que les fibrates, sont utilisés pour traiter la dyslipidémie induisant la résistance à l’insuline ; les agonistes des PPARβ/δ ont un potentiel thérapeutique similaire. L’influence directe des agonistes des PPAR⍺ ou des PPARβ/δ sur le transport de glucose stimulé par l’insuline ou le stress métabolique n’est pas connue. Nous avons mesuré le transport de glucose dans des cardiomyocytes exposés 7 jours à des agonistes spécifiques des PPAR⍺ (Wy-14643 ; GW7647) ou des PPARβ/δ (L-165041 ; GW0742) ou à l’acide 9-cis rétinoïque (9cRA). Le 9cRA est un agoniste du RXR et donc active tous les complexes PPAR/RXR. Aucun agoniste n’influençait le transport basal de glucose. Le 9cRA augmentait le transport de glucose stimulé par l’insuline ou induit par le stress métabolique. Le Wy-14643 améliorait légèrement le transport de glucose stimulé par l’insuline, tandis que le GW7647 et les agonistes des PPARβ/δ réduisaient fortement le transport de glucose stimulé par l’insuline.

Le transport de glucose induit par le stress métabolique n’était pas affecté par les agonistes des PPAR⍺ ou des PPARβ/δ, ce qui suggère que ces agonistes agissent sur des mécanismes spécifiquement stimulés par l’insuline. Les phosphorylations en réponse à l’insuline de son récepteur et de l’effecteur en aval Akt étaient légèrement réduites dans les cardiomyocytes exposés aux agonistes des PPAR⍺ ou des PPARβ/δ. La phosphorylation de l’AS160 en revanche restait normale.

L’activation des PPAR⍺ ou des PPARβ/δ stimule l’oxydation des acides gras, ce qui pourrait expliquer la réduction du transport de glucose. Cependant le 9cRAstimule également l’oxydation des acides gras. Enfin, les gras, qui stimulent aussi leur propre oxydation, n’ont qu’un effet mineur sur le transport de glucose stimulé par l’insuline.

The full text of this article is available in PDF format.
The full text of this article is available in PDF format.
Click here to see it.


© 2009  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@