Article

PDF
Access to the PDF text
Advertising


Free Article !

Archives of cardiovascular diseases
Volume 102, n° S1
pages 35-36 (mars 2009)
Doi : 10.1016/S1875-2136(09)72210-7
C023 Evaluation de l’effet protecteur de l’acide dihydro-lipoïque vis-à-vis d’une séquence d’ischémie-reperfusion sur coeur isolé perfusé de rat et d’un stress oxydant induit in vitro sur le globule rouge
 

S. Ghibu 1, S. Delemasure 2, S. Amoureux 2, C. Richard 2, O. Vostinaru 1, C Mogosan 1, A. Muresan 3, C. Vergely 2, L. Rochette 2
1 Département de Pharmacologie, Physiologie et Physiopathologie, Faculté de Pharmacie, Université Iuliu Hatieganu, Cluj-Napoca, Romania 
2 LPPCE, Université de Bourgogne, Facultés de Médecine et Pharmacie, Dijon, France 
3 Département de Physiologie, Faculté de Médecine, Université Iuliu Hatieganu, Cluj-Napoca, Romania 

@@#100979@@

L’acide alpha-lipoïque (AL) est un dithiol endogène aux propriétés antioxydantes. Au niveau intracellulaire, l’AL subit une réduction pour former l’acide dihydro-lipoïque (DHLA) qui représente son métabolite le plus actif. L’objectif de ce travail a été de préciser les effets d’un traitement in vitro par le DHLA sur 1) des coeurs isolés perfusés de rats soumis à une séquence d’ischémie-reperfusion (IR) et 2) des globules rouges (GR) soumis à une agression radicalaire.

Les coeurs ont été isolés, perfusés en mode Langendorff et soumis à une ischémie globale totale de 30min suivie d’une reperfusion de 30min. Cinq minutes avant l’ischémie et pendant toute la période de reperfusion, il a été ajouté au liquide de perfusion soit 3,3 % d’une solution hydro-alcoolique (groupe témoin) soit 10-4 M de DHLA. Des GR humains (dilution au 1/20e dans du tampon phosphate) ont été soumis à un stress oxydant par le 2,2’-azo-bis (2-amidinopropane) hydrochloride (AAPH) en présence ou non de concentrations croissantes de AL, DHLA ou de Trolox (antioxydant de référence).

L’administration de 10-4M de DHLA dans le liquide de perfusion des coeurs isolés n’a pas conduit à une amélioration de la dysfonction contractile cardiaque qui caractérise la séquence d’IR. En revanche, dans nos expériences réalisées in vitro sur GR, en présence de DHLA, l’efflux potassique extracellulaire, qui signe la dégradation précoce des membranes érythrocytaires par le stress oxydant, a été diminué de manière significative et dose-dépendante. Le DHLA était plus efficace que l’AL aux mêmes concentrations et offrait une protection plus importante que celle du Trolox.

En conclusion, il apparaît que, dans nos conditions expérimentales, le myocarde ischémique n’est pas sensible au traitement par 10-4M de DHLA. En revanche, les membranes érythrocytaires sont protégées de manière très significative par ce composé antioxydant. Nos résultats ouvrent des perspectives quant à un possible bénéfice de l’utilisation du DHLA ou de l’AL dans certaines pathologies où le stress oxydant intéresse principalement le territoire vasculaire (diabète).

The full text of this article is available in PDF format.
The full text of this article is available in PDF format.
Click here to see it.


© 2009  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@