Article

PDF
Access to the PDF text
Advertising


Free Article !

Archives of cardiovascular diseases
Volume 102, n° S1
page 38 (mars 2009)
Doi : 10.1016/S1875-2136(09)72216-8
Themes et posters

D006 Les cellules endothéliales circulantes : nouveau biomarqueur d’irréversibilité de l’hypertension pulmonaire secondaire aux cardiopathies congénitales
 

D. Smadja 1, P. Gaussem 1, L. Mauge 1, F. Dignat-George 2, D. Bonnet 3, M. Levy 3
1 Inserm U765, Service Hématologie Biologie HEGP, Paris, France 
2 Inserm U608, Service Hématologie Biologie Hôpital Conception, Marseille, France 
3 Service de Chirurgie Cardiaque Hôpital Necker, Paris, France 

@@#100979@@

Les cardiopathies congénitales (CC) se compliquent parfois d’une hypertension artérielle pulmonaire (HTP) dont la réversibilité est difficile à prévoir. L’étude des biopsies pulmonaires de patients atteint d’HTP irréversible secondaire à une CC nous a récemment permis d’observer un remodelage vasculaire important associé à une inhibition de l’apoptose, attribuée à la surexpression de Bcl2 dans les cellules endothéliales. L’objectif de cette étude est de quantifier les biomarqueurs non invasifs de remodelage vasculaire que sont les cellules endothéliales circulantes (CEC) ainsi que les cellules progénitrices au cours des HTP.

Les CEC isolées par immunoséparation magnétique ainsi que les cellules progénitrices circulantes (CPC) CD34+CD133+ ont été quantifi ées dans la veine périphérique, l’artère et la veine pulmonaire de 26 patients avec CC présentant une HTP reversible (n = 16, âge médian 2 ans) ou irréversible (n = 10, âge médian 9 ans) versus cinq patients contrôles. La biopsie chirurgicale pulmonaire a été réalisée chez 19 patients.

Comme précédemment observé, un remodelage vasculaire a été observé chez les patients atteints d’HTP irréversible contrairement aux patients avec une HTP réversible. Les nombres de CEC et de CPC étaient identiques dans les prélèvements des trois territoires. Le nombre de CEC était significativement supérieur chez les patients atteints d’HTP irréversible (médiane 57 CEC/ml) contrairement aux patients réversibles et aux contrôles (médiane 3 CEC/ml dans deux groupes, p < 0.0001 et p = 0.0005 respectivement). En revanche, les taux de CPC (médiane : 84, 64 et 44 CPC/105 lymphocytes, respectivement dans les trois groupes) ne diffèrent pas entre les 2 groupes de patients et les contrôles.

Les HTP associées aux CC, qui présentent un remodelage vasculaire pulmonaire important, sont donc associées à une augmentation significative des cellules endothéliales circulantes. Notre étude suggère que les CEC pourraient représenter un outil diagnostique et participer ainsi à la décision thérapeutique chez les patients atteints d’HTP dans le cadre des CC.

The full text of this article is available in PDF format.
The full text of this article is available in PDF format.
Click here to see it.

Top of the page

© 2009  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@