Article

PDF
Access to the PDF text
Advertising


Free Article !

Archives of cardiovascular diseases
Volume 102, n° S1
page 41 (mars 2009)
Doi : 10.1016/S1875-2136(09)72224-7
Themes et posters

D014 Les cellules mononucléées “lineage negative” issues de la moelle osseuse sont une source importante de cellules progénitrices endothéliales
 

V. Barbay 1, V. Richard 2, J.-Y. Borg 1, O. Boyer 1, C. Thuillez 2, E. Brakenhielm 2
1 CHU de Rouen, Rouen, France 
2 Inserm U644, Rouen, France 

@@#100979@@
Objectif

La thérapie cellulaire basée sur l’utilisation de cellules progénitrices endothéliales (CPE) issues de la moelle osseuse ou du sang périphérique permet d’améliorer la neovascularisation après un infarctus du myocarde. Cependant, les cellules utilisées lors de telles thérapies sont souvent hétérogènes, et leur mécanisme d’action mal connu : réelle incorporation dans la paroi vasculaire ou effet paracrine promouvant l’angiogenèse ? Ainsi, nous avons voulu identifier quelle sous-population de cellules mononucléées issues de la moelle osseuse de souris contenait le plus de CPE ayant la capacité de générer des cellules endothéliales matures en culture.

Méthodes

Nous avons évalué différentes techniques de sélection : la séparation par gradient de densité qui permet d’obtenir des cellules mononucléées, les sélections magnétiques « Lineage negative » (Lin-), Sca-1+, et c-kit+ ainsi que la sélection c-kit+/VEGFR-2+. L’expression des marqueurs endothéliaux matures a été étudiée par immunocytochimie, cytométrie en flux, et RT-PCR surles colonies obtenues.

Résultats

Les colonies apparaissaient au 8e jour de culture. Letri Lin- permettait d’obtenir le plus grand nombre de colonies par rapport aux autres tris. Les analyses immunocytochimiques et cytométriques montraient qu’à l’intérieur des colonies Lin-, c-kit+ et de celles dérivant des cellules mononucléées, une majorité de cellules était LDL+, Lectine+, VEGFR-2+, CD31+ et CD144+, c’està-dire à caractère endothélial mature. Cependant, les colonies dérivées des cellules mononucléées semblaient également contenir des cellules fibroblastiques comme le montrait une expression plus importante du gène FSP-1. Par ailleurs, la cytométrie en flux a montré que les colonies Sca-1+ n’avaient majoritairement pas un phénotype endothélial (1 à 2 % de cellules VEGFR-2+ et CD31+), et que 35 % des cellules exprimaient le CD11b, correspondant à un phénotype monocytaire.

Conclusion

La population cellulaire Lin- issue de la moelle osseuse de souris est une source importante de CPE. En effet, la culture de cellules Lin- parait être la plus adaptée pour générer des cellules endothéliales matures, si on la compare à la culture de cellules Sca-1+, c-kit+ ou de cellules mononucléées. La population Lin- constituerait donc une cible de choix pour la thérapie cellulaire destinée à stimuler la vasculogenèse.

The full text of this article is available in PDF format.
The full text of this article is available in PDF format.
Click here to see it.

Top of the page

© 2009  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@