Article

PDF
Access to the PDF text
Advertising


Free Article !

Archives of cardiovascular diseases
Volume 102, n° S1
page 7 (mars 2009)
Doi : 10.1016/S1875-2136(09)72136-9
Themes et posters

A003 Protéolyse dans le thombus de l’anévrisme de l’aorte abdominale : exemple d’un fragment d’hémoglobine
 

T. De jouvencel 1, D. Feron 2, I. Fruitier Arnaudin 2, J.-M. Piot 2, J.-B. Michel 1, O. Meilhac 1
1 Unité Inserm U698 Hémostase, Bio-ingénierie et remodelages cardiovasculaires, CHU X. Bichat, Université Paris 7, PARIS, France 
2 UMR 6250 CNRS-ULR, LIENSS, LIttoral ENvironnement SociétéS, La Rochelle, France 

@@#100979@@
Objectifs

L’Anévrisme de l’Aorte Abdominale (AAA) chez l’homme se caractérise par la présence d’un thrombus mural riche en protéases et en hémoglobine. Nous avons testé la présence de LVV-Hémorphine 7, un décapeptide issu de la protéolyse de la chaîne β de l’hémoglobine par la cathepsine D, dans les thrombus d’AAA. Ce peptide diffusant du thrombus pourrait être un biomarqueur éventuellement retrouvé dans le plasma des patients présentant un AAA.

Méthodes

Nous avons réalisé une incubation des échantillons d’AAA séparés en média et adventice pour la paroi et en trois couches pour le thrombus (luminale, intermédiaire et abluminale) dans du milieu de culture. Des incubats d’aorte saine, préparés selon la même méthode (média et adventice), ont été utilisés comme contrôle. Les sécrétomes ainsi obtenus ont été analysés en spectrométrie de masse après fractionnement sur différentes surfaces chromatographiques (technique SELDI-TOF MS : Surface-Enhanced Laser Desorption/ Ionization Time of Flight). Des analyses immunohistologiques ont aussi été réalisées sur des coupes d’aortes anévrismales ou saines avec un anticorps dirigé spécifiquement contre ce peptide.

Résultats

L’analyse de ces milieux conditionnés par SELDI-TOF MS nous a permis d’isoler, sur barrette en phase inverse (H4), le pic correspondant à LVV-Hemorphine 7. Sa séquence a été vérifiée en MALDI (TOF)2 (IFR02, plateforme protéomique Institut Jacques Monot, Paris 7). Il décrit un gradient décroissant de la lumière à la couche la plus interne du thrombus. Il est significativement plus exprimé dans la média des aortes abdominales anévrismales en comparaison à des aortes saines. Sur les coupes d’aorte, les immunomarquages de LVV-hémorphine 7, de l’hémoglobine, de la cathepsine D et des cellules inflammatoires nous a permis confirmer les observations faites en spectrométrie de masse et d’observer une colocalisation LVV-hémorphine 7- cathepsine D, notamment présente dans les macrophages.

Conclusions

Par sa localisation dans le thrombus de l’AAA et sa diffusion dans la coque anévrismale, ce peptide reflète la présence l’hémoglobine et une protéolyse intense. L’utilisation d’un tel marqueur comme indice d’évolution des anévrismes vers la rupture reste à déterminer.

The full text of this article is available in PDF format.
The full text of this article is available in PDF format.
Click here to see it.

Top of the page

© 2009  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@