Article

4 Iconography
Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    9 4 0 0


Revue du rhumatisme
Volume 76, n° 7
pages 659-667 (juillet 2009)
Doi : 10.1016/j.rhum.2008.10.018
accepted : 14 October 2008
Traitement des calcifications de la coiffe des rotateurs : une étude contrôlée
Treatment of shoulder calcifications of the cuff: A controlled study
 

Yves Maugars a, , c , Stéphane Varin a, c, François Gouin b, c, Dominique Huguet b, c, Denis Rodet a, c, Julien Nizard a, c, Jean-Michel N’Guyen c, d, Pascale Guillot a, c, Joëlle Glémarec a, c, Norbert Passutti b, c, Jean-Marie Berthelot a, c
a Service de rhumatologie, CHU de Nantes, 1, place Alexis-Ricordeau, 44092 Nantes cedex 01, France 
b Service d’orthopédie, CHU de Nantes, Nantes, France 
c Service de rééducation, CHU de Nantes, Nantes, France 
d Service de statistique, CHU de Nantes, Nantes, France 

Auteur correspondant.
Résumé
Objectifs

Les calcifications de l’épaule s’accompagnent de douleurs chroniques chez environ un malade sur dix. Plusieurs techniques d’ablation ont été mises au point, notamment la bursoscopie et la ponction-fragmentation-lavage (PFL). Nous avons réalisé la première étude randomisée comparant ces deux techniques à un groupe témoin.

Méthodes

Nous avons inclus 102 épaules (chez 96 patients) présentant des calcifications de diamètre supérieur à 5mm associées à des douleurs chroniques réfractaires au traitement médical (plus de quatre mois). Une infiltration de corticoïde a été réalisée sous contrôle fluoroscopique, ce qui a permis d’obtenir dans 49 cas une amélioration de plus de 70 % sur une échelle globale d’autoévaluation. Les 53 épaules restantes ont été divisées par randomisation en trois groupes : PFL (n =16), bursoscopie (n =20) et témoin (n =17). Nous avons réévalué tous les malades un, quatre, 12 et 24 mois après le traitement.

Résultats

À quatre mois, l’amélioration globale était supérieure à 70 % chez 62 et 65 % des malades des groupes PFL et bursoscopie, respectivement, contre 29 % des témoins (PFL versus témoin, p =0,03 ; bursoscopie versus témoin, p =0,02) ; le score de douleur sur une échelle visuelle analogique ayant diminué de 37 et 29 % contre 11 % dans le groupe témoin ; la modification du score de Constant était de +16 et +12 % contre −15 % dans le groupe témoin (PFL versus témoin, p =0,03 ; bursoscopie versus témoin, p =0,02) et la modification de l’aire des calcification était de −58 et −77 % contre +4 % dans le groupe témoin (PFL versus témoin, p =0,005 ; bursoscopie versus témoin, p =0,0002 ; bursoscopie versus PFL, p =0,01). Après 24 mois, les résultats s’étaient maintenus dans les groupes PFL et bursoscopie, mais dans le groupe témoin, seuls six des 17 malades étaient toujours améliorés ; il n’y avait aucune différence significative entre les groupes PFL et bursoscopie. Parmi les malades qui n’ont pas répondu au traitement, trois avaient une rupture partielle de coiffe à l’imagerie par résonance magnétique (un dans chaque groupe).

Conclusion

Les résultats de cette étude valident la PFL et la bursoscopie pour l’ablation des calcifications de la coiffe chez des malades souffrant de douleurs chroniques réfractaires aux autres traitements médicaux. Les résultats se sont maintenus à 24 mois, sans différence entre la PFL et la bursoscopie. Toutefois, la PFL est peut-être préférable étant donné sa simplicité et son faible coût.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Calcifications pathologiques, Épaule, Apatite, Arthroscopie, Bursoscopie, Aspiration à l’aiguille

Keywords : Calcification shoulder, Apatite, Bursoscopy, Arthroscopy needling



 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais sa référence anglaise dans le même volume de Joint Bone Spine (doi: 10.1016/j.jbspin.2008.10.016).



© 2009  Société Française de Rhumatologie@@#104156@@
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline