Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising



Journal Français d'Ophtalmologie
Volume 32, n° 8
pages 566-571 (octobre 2009)
Doi : 10.1016/j.jfo.2009.05.003
Received : 23 October 2008 ;  accepted : 2 May 2009
Syndrome d’Irvine Gass et choriorétinite séreuse centrale, coïncidence ou association non fortuite ? À propos de trois cas
Irvine Gass syndrome and central serous chorioretinopathy, pure coincidence or non fortuitous association? Report of three cases
 

Figure 1




Figure 1 : 

Syndrome d’Irvine Gass chez une femme de 58 ans (acuité visuelle : 2/10 P5). OCT montrant un œdème intra-rétinien et un petit décollement séreux rétinien.


Figure 2




Figure 2 : 

OCT montrant une disparition de l’œdème rétinien après traitement (acuité visuelle : 4/10 P2).


Figure 3




Figure 3 : 

Apparition d’une choriorétinite séreuse centrale 7 mois plus tard (acuité visuelle : 1,6/10 P6). (a) OCT montrant un décollement séreux rétinien important. (b et c) Angiographie à la fluorescéine aux temps précoces et tardifs montrant un point de fuite hyperfluorescent en nasal supérieur de la macula augmentant progressivement en intensité et en surface, et remplissant par diffusion une zone de décollement séreux rétinien rétrofovéolaire.


Figure 4




Figure 4 : 

Six mois plus tard, résultat observé après photothérapie dynamique à la vertéporfine à demi-dose : disparition complète du décollement séreux rétinien (acuité visuelle stable à 10/10 P2).


Figure 5




Figure 5 : 

Syndrome d’Irvine Gass chez une femme de 71 ans (acuité visuelle : 1/10 P10). (a) Angiographie à la fluorescéine montrant une hyperfluorescence périfovéolaire diffusant dans des logettes cystoïdes d’œdème intra-rétinien. (b) OCT montrant un œdème intra-rétinien important avec de nombreuses logettes cystoïdes hyporéflectives.


Figure 6




Figure 6 : 

Apparition 4 ans plus tard d’éléments en faveur d’une choriorétinite séreuse centrale. (a et b) Angiographie à la fluorescéine montrant un point de fuite juxtafovéolaire (flèches blanches), au cœur d’une zone hyperfluorescente périfovéolaire. (c) OCT retrouvant un décollement séreux rétinien rétrofovéolaire.


Figure 7




Figure 7 : 

Syndrome d’Irvine Gass et choriorétinite séreuse centrale d’apparition simultanée chez un patient de 63 ans (acuité visuelle : 6/10 P4). (a) Angiographie à la fluorescéine montrant une hyperfluorescence rétrofovéolaire évocatrice d’œdème maculaire cystoïde. En supérieur de la macula, trois points de fuite diffusent progressivement, suggérant la présence d’une choriorétinite séreuse centrale. (b) OCT montrant un œdème intra-rétinien rétrofovéolaire associé à un décollement séreux rétinien en supérieur de la macula, confirmant la choriorétinite séreuse centrale.

EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline