Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Journal Français d'Ophtalmologie
Volume 33, n° 1
pages 72-74 (janvier 2010)
Doi : 10.1016/j.jfo.2009.11.005
La lipémie rétinienne : mode de découverte d’une hypertriglycéridémie majeure
Lipemia retinalis: A sign of a severe hypertriglyceridemia
 

F. Théron a, J. Beynat a, M.-C. Brindisi b, C. Creuzot-Garcher a,
a Service d’ophtalmologie, Centre Hospitalier Universitaire de Dijon, Hôpital Général, Dijon, France 
b Service d’endocrinologie, Centre Hospitalier Universitaire de Dijon, Hôpital du Bocage, Dijon, France 

Auteur correspondant. Service d’ophtalmologie, Centre Hospitalier Universitaire de Dijon, Hôpital Général, 3, rue du Faubourg Raines, 21000 Dijon, France.




Figure 1. Clichés couleur du fond d’œil (FO) en 1999 et 2009 d’un patient âgé de 51 ans venu consulter aux urgences pour une gêne visuelle. (a) FO gauche normal dix ans auparavant (1999). (b) Vaisseaux lactescents et rétine couleur saumon signant le diagnostic de lipémie rétinienne en 2009. (c) Antécédent d’oblitération de la veine centrale de la rétine au niveau de l’œil droit documenté en 1999, témoignant des facteurs de risque cardiovasculaires du patient.



Figure 2. (a) Cliché anérythre en 1999 (normal) : la lumière verte permet de visualiser au mieux les vaisseaux du FO. (b) Cliché anérythre en 2009 (lipémie) : la lumière verte est beaucoup moins absorbée au niveau des vaisseaux, en raison de la couleur crème du sang, diminuant ainsi les contrastes du FO.



Figure 3. (a) Cliché en lumière monochromatique bleue en 1999 (normal) : la lumière bleue offre une bonne visualisation du pigment xanthophylle et des fibres. Les vaisseaux apparaissent uniformément foncés. (b) Cliché en lumière monochromatique bleue en 2009 (lipémie) : les vaisseaux devenus lactescents réfléchissent la lumière bleue donnant l’illusion d’un cliché injecté.



Figure 4. Tube de sang sédimenté une heure après le prélèvement : surnageant correspondant à l’excès de chylomicrons composés à 95 % de triglycérides. Le bilan biologique demandé en urgence a mis en évidence un taux de triglycérides à plus de cent fois la normale (199 g/L).En raison du risque vital, le patient a été hospitalisé en urgence dans le service d’endocrinologie où il a reçu un traitement par régime adapté, fibrates, acides gras oméga 3 et acide nicotinique.

Conflit d’intérêt

Aucun des auteurs n’a d’intérêt financier dans cette étude.



© 2009  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline