Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Journal de Gynécologie Obstétrique et Biologie de la Reproduction
Volume 39, n° 1
pages 61-63 (février 2010)
Doi : 10.1016/j.jgyn.2009.09.003
Received : 1 July 2009 ;  accepted : 9 September 2009
Surprenants polypes vaginaux !
Surprising vaginal polyps!
 

L. Faraj a, C. Trastour a, , M. Piche b, J. Delotte a, A. Bongain a
a Service de gynécologie, obstétrique, reproduction et médecine fœtale, hôpital Archet-II, centre hospitalier universitaire de Nice, 151, route de Saint-Antoine de Ginestière, BP 3079, 06202 Nice cedex 3, France 
b Service d’anatomie pathologique, hôpital Archet-II, centre hospitalier universitaire de Nice, 151, route de Saint-Antoine de Ginestière, BP 3079, 06202 Nice cedex 3, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Nous décrivons un cas particulier de volumineux polypes vaginaux associés à des lésions nodulaires (kystes épidermiques). Les polypes fibroépithéliaux sont rares et bénins mais leur histologie peut ressembler à celle de lésions malignes. Les polypes vaginaux apparaissent souvent après une chirurgie génito-urinaire, pendant la grossesse ou sous traitement hormonal. Ces lésions sont traitées efficacement par résection locale. La récidive après exérèse est rare.

The full text of this article is available in PDF format.
Summary

We present herein a particular case of surprising vaginal polyps, associated with nodular lesions (epidermal cysts). Fibroepithelial polyps are rare and benign but pathological aspect may be similar to malignant lesions. Vaginal polyps usually appear after genito-urinary surgery, during pregnancy, or with hormonal treatment. These lesions are effectively treated by local resection, with rare recurrence.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Polype vaginal, Polypes fibroépithéliaux, Pseudosarcome botroïde, Nodule fusocellulaire postopératoire, Kyste épidermique

Keywords : Vaginal polyp, Fibroepithelial polyp, Pseudosarcoma botryoides, Postoperative fusocellular nodule, Epidermal cyst


Les polypes développés à partir du vagin sont des lésions rares et souvent bénignes. Dans la littérature, il existe des termes comme polype fibroepithelial à cellules atypiques ou pseudosarcome botroïde, pseudosarcome postopératoire génito-urinaire, nodule fusocellulaire postopératoire [1].

Nous décrivons le cas d’une patiente qui a présenté un aspect clinique très particulier de ces polypes qui étaient volumineux et associés à des nodules kystiques.

Observation

Une patiente de 42 ans a consulté pour des végétations polypoïdes affleurant la vulve. Elle n’avait pas d’antécédent médicochirurgical notable et avait deux enfants avec un accouchement par césarienne et un accouchement par voie basse avec extraction instrumentale, respectivement neuf et cinq ans auparavant. Ses cycles étaient réguliers et elle ne prenait aucun traitement hormonal.

À l’examen au spéculum, ces formations charnues, pendulaires, développées en grappe à partir du cul-de-sac vaginal latéral droit, avaient un aspect bénin et non condylomateux. Il existait deux types de lésions avec des polypes mesurant entre 3 à 6cm de long, associés à des nodules d’environ 8mm, évoquant des abcès ou des kystes épidermiques avec issue d’un liquide épais blanc jaunâtre à la coupe (Figure 1).



Figure 1


Figure 1. 

Aspect macroscopique des polypes vaginaux. a : aspect macroscopique des polypes au spéculum ; b : aspect macroscopique des polypes après résection. À noter des lésions allongées () et des lésions nodulaires () ; c : aspect macroscopique après ouverture d’un nodule () laissant sourdre un liquide épais.

Macroscopical aspect of vaginal polyps. a: macroscopical aspect of polyps under speculum examination; b: macroscopical aspect of polyps after resection. There are long lesions () and nodular lesions (); c: macroscopical aspect of one nodule when opened () with dense liquid.

Zoom

Une résection de ces polypes a été réalisée sous anesthésie générale, associée à une hystéroscopie qui retrouvait un petit polype du fond utérin enlevé par un curetage.

L’étude histologique retrouvait des structures polypoïdes avec un axe fibreux tapissé par un revêtement malpighien dystrophique et kératinisé, sans lésion de condylome ni de dysplasie, sans cellule suspecte (Figure 2). Les structures kystiques correspondaient à des inclusions malpighiennes comportant des lamelles de kératine sans infiltration cellulaire suspecte, avec parfois des zones de nécrose et des calcifications au centre correspondant au liquide blanc-jaunâtre (Figure 2).



Figure 2


Figure 2. 

Aspect microscopique des polypes vaginaux en coloration hématéine éosine safran (HES). a : aspect microscopique (×200) des lésions nodulaires retrouvant la présence d’inclusions malpighiennes comportant des lamelles de kératine (▪), avec des zones de nécrose (†) et des calcifications (♦) ; b : aspect microscopique (×200) des lésions nodulaires retrouvant la présence de lamelles de kératine (▪) ; c : aspect microscopique (×400) d’une lésion polypoïde allongée avec un axe fibreux tapissé par un revêtement malpighien dystrophique et kératinisé.

Microscopical aspect of vaginal polyps with hematoxylin and eosin stain. a: microscopical aspect (×200) of nodular lesions showing squamous inclusions with keratin strips (▪), necrosis areas (†) calcifications (♦); b: microscopical aspect (×00) of nodular lesions showing with keratin strips (▪); c: microscopical aspect (×400) of a polypoïd lesion with a long fibrous axis covered with squamous epithelium, showing dystrophy and keratin proteins.

Zoom

Les suites opératoires ont été simples.

Discussion

Les polypes fibroépithéliaux apparaissent souvent après chirurgie génito-urinaire, chez les femmes enceintes, ou chez des femmes sous traitement hormonal [1, 2, 3, 4]. Ce type de lésion est plus fréquemment retrouvé chez les femmes caucasiennes [1].

Ces polypes se développent dans le foyer opératoire deux semaines à trois mois après l’intervention, en général suite à une hystérectomie, ou à l’utilisation de matériel synthétique [1, 2].

En général, le polype est unique, mesurant de 1,5cm à 4cm de long en moyenne. Il peut être pédiculé ou multiple. Sa consistance est ferme, élastique, volontiers hémorragique au contact [1]. Cette tumeur se révèle surtout par des hémorragies vaginales ou la perception d’une tumeur vaginale à l’examen [1, 5].

L’histologie de ces polypes peut ressembler à celle des lésions malignes, avec des cellules atypiques et un taux élevé de mitoses. Cela les a fait parfois classer en sarcomes botryoïdes, fusocellulaires ou rhabdomyosarcomes [3, 4, 5, 6, 7, 8, 9].

Ces lésions sont traitées efficacement par résection locale. La récidive après exérèse est rare [5, 6, 8, 9].

Ces polypes peuvent se développer sous l’influence hormonale comme le tamoxifène et la tibolone qui ont un effet oestrogénique sur la muqueuse vaginale [10]. En effet, certaines cellules contiennent des récepteurs aux oestrogènes et le polype fibroépithélial se développe au cours de la grossesse dans 33 % des cas [1]. L’influence hormonale dans la physiopathologie du polype fibroépithélial n’est pas connue, d’autant plus que cette lésion a été rapportée comme dans notre observation, chez des femmes non enceintes, ou encore des femmes nulligestes, et des femmes ménopausées [3, 4, 10].

Les kystes épidermiques correspondent à des inclusions malpighiennes post-traumatiques survenant en général lors de l’accouchement : déchirure, épisiotomie, traumatisme chirurgical. Ils siègent donc souvent dans la partie basse de la paroi vaginale postérieure. Leur taille est généralement réduite. Leur paroi est bordée d’épithélium malpighien et le contenu est pâteux. Leur exérèse, non obligatoire, doit être complète pour éviter des récidives [1, 8].

Notre observation est surprenante de part l’aspect très végétant et multiple de ces polypes et l’association aux nodules kystiques qui à notre connaissance n’a pas encore été décrite dans la littérature.

Conflit d’intérêt

Nous n’avons aucun conflit d’intérêt.

Références

Philippe E., Charpin C. Chapitre 2 : Vagin Pathologie gynécologique et obstétricale Paris: Masson (1992).  26-27
Debodinance P., Cosson M., Collinet P., Boukerrou M., Lucot J.P., Madi N. Les prothèses synthétiques dans la cure de prolapsus génitaux par la voie vaginale : bilan en 2005 J Gynecol Obstet Biol Reprod 2006 ;  35 : 429-454 [inter-ref]
Miettinen M., Wahlstrom T., Vesterinen E., Saksela E. Vaginal polyps with pseudesarcomatous features. A clinopathologic study of seven cases Cancer 1983 ;  51 : 1148-1151 [cross-ref]
Ostör A.G., Fortune D.W., Riley C.B. Fibroepithelial polyps with atypical stromal cells (pseudosarcoma botryoides) of vulva and vagina. A report of 13 cases Int J Gynec Pathol 1988 ;  7 : 351-360
Chirayil S.J., Tobon H. Polyps of the vagina: a clinopathologic study of 18 cases Cancer 1981 ;  47 : 2904-2907 [cross-ref]
Burt R.L., Prichard R.W., Kim B.S. Fibroepithelial polyp of the vagina. A report of five cases Obstet Gynecol 1990 ;  47 : 52s-54s
Mucitelli D.R., Diane R., Charles E.Z., Elaine Z., Kraus F.T., Frederick T. Vulvovaginal polyps. Histologic appearence, ultrastructure, immunocytochemical characteristics, and clinicopathologic correlations Int J Gynec Obstet 1990 ;  9 : 20-40 [cross-ref]
Norris H.J., Taylor H.B. Polyps of the vagina: a benign lesion ressembling sarcoma botryoïdes Cancer 1966 ;  19 : 227-232 [cross-ref]
Halvorsen T.B., Johannesen E. Fibroepithelial polyps of the vagina: are the old granulation tissue polyps? J Clin Pathol 1992 ;  45 : 235-240 [cross-ref]
Sharma S., Albertazzi P., Riachmond I. Vaginal polyps and hormones-is there a link? A case series Maturitas 2006 ;  53 : 351-355 [cross-ref]



© 2009  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline