Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    5 0 0 0


Revue du rhumatisme
Volume 77, n° 2
pages 169-173 (mars 2010)
Doi : 10.1016/j.rhum.2009.10.031
accepted : 21 October 2009
Tolérance du rituximab dans la polyarthrite rhumatoïde chez des patients avec antécédent d’infections bactériennes sévères ou récurrentes : étude observationnelle de 30 cas suivis en pratique courante
 

Éric Toussirot a, , f, g , Édouard Pertuiset b, Christelle Sordet c, Benoît Augé a, Daniel Wendling a, f, Béatrice Pallot-Pradès d, Philippe Collet d, Anne Lohse e, Jean-Charles Balblanc e
a Services de rhumatologie, CHU Jean Minjoz, boulevard Fleming, 25000 Besançon cedex, France 
b Services de rhumatologie, centre hospitalier René Dubos, 95303 Pontoise, France 
c Services de rhumatologie, CHU Hautepierre, 1, avenue Molière, 67092 Strasbourg, France 
d Services de rhumatologie, CHU Bellevue, 25, boulevard Pasteur, 42055 Saint-Étienne, France 
e Services de rhumatologie, centre hospitalier, 14, rue de Mulhouse, 90016 Belfort, France 
f Équipe d’accueil EA 3186 « Agents Pathogènes et Inflammation », université de Franche-Comté, IFR 133, France 
g CIC-biothérapies 506, CHU Saint-Jacques, 25000 Besançon, France 

Auteur correspondant.
Résumé
Objectifs

Rapporter l’expérience de l’utilisation du rituximab (RTX) dans la polyarthrite rhumatoïde (PR) chez des patients avec un antécédent de sepsis sévère ou d’infections bactériennes récurrentes.

Patients et méthodes

Étude rétrospective observationnelle réalisée sur cinq services de rhumatologie ayant l’expérience des biothérapies. Les critères d’inclusion correspondaient à des PR avec un antécédent de sepsis sévère ou d’infections récurrentes (nécessitant hospitalisation ou antibiothérapie par voie intraveineuse) et contre indiquant l’initiation ou la poursuite d’un agent anti-TNF⍺.

Résultats

Parmi 161 PR traitées par RTX sur ces cinq centres, 30 cas répondaient aux critères d’inclusion : 23 femmes, sept hommes, âge moyen de 58,4±11,8 ans, durée d’évolution de 11,4±13,9 ans, facteurs rhumatoïdes présents dans 22 cas, utilisation antérieure des anti-TNF⍺ dans 21 cas (un anti-TNF : n =15 ; deux anti-TNF : n =5 ; trois anti-TNF : n =1). L’antécédent infectieux correspondait à une septicémie (n =2), bronchopneumopathie ou abcès pulmonaire (n =12), sepsis sur prothèse (n =3), arthrite septique (n =3), endocardite (n =1), pyélonéphrite (n =2), ostéite (n =4), infections cutanées variées (érysipèle, cellulite, abcès cutané) (n =6). Ces infections sont survenues sous anti-TNF⍺ dans 21 cas et sans anti-TNF pour les autres. Lors du traitement par RTX, tous les patients avaient une corticothérapie quotidienne à une dose moyenne de 12±7,9mg. Les patients ont reçu un cycle de RTX dans 13 cas, deux cycles dans sept cas et trois cycles ou plus dans dix cas. Le délai moyen entre l’épisode infectieux et la première perfusion de RTX était de 20,1±18,7 mois. Avec un recul de 19,3±7,4 mois depuis le premier RTX, six patients (20 %) ont présenté une nouvelle infection après avoir reçu le RTX. Le taux des immunoglobulines après les cycles de RTX étaient dans les valeurs normales.

Conclusion

Cette série de patients avec un antécédent d’infections bactériennes sévères ou récurrentes montre une tolérance au RTX satisfaisante dans 80 % des cas. En pratique courante, l’administration de RTX semble bien tolérée sur le plan de la récidive des complications infectieuses. Une analyse à plus long terme est cependant nécessaire.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Rituximab, Infection bactérienne, Tolérance



 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais sa référence anglaise dans le même volume de Joint Bone Spine (doi:10.1016/j.jbspin.2010.01.008).



© 2010  Société Française de Rhumatologie@@#104156@@
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline