Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    6 0 0 0


Revue du rhumatisme
Volume 71, n° 5
pages 337-342 (mai 2004)
Doi : 10.1016/S1169-8330(03)00380-6
Received : 22 April 2003 ;  accepted : 13 June 2003
Quand et comment autoriser une grossesse chez une patiente lupique ?
Making pregnancy safer for patients with lupus

Olivier  Meyer
Service de rhumatologie, hôpital Bichat, 46, rue Henri-Huchard, 75018 Paris, France 

@@#100979@@

Maladie hormono-dépendante de la jeune femme, le lupus systémique voit son cours influencé par les épisodes de la vie hormonale, en particulier les grossesses. Environ 50 à 60 % des grossesses sont compliquées d'une poussée clinique rénale ou hématologique du lupus, plus souvent durant le 2e ou le 3e trimestre, mais également dans le post-partum. Il importe de n'autoriser la grossesse que chez les lupiques stabilisées depuis au moins 6 mois, en respectant les contre-indications qui restent peu nombreuses. Les poussées sévères sont très rares (10 %) et la mortalité maternelle est actuellement de 2-3 %. Les risques foetaux restent encore nombreux : pertes foetales, particulièrement élevées en cas d'anticoagulant circulant, insuffisance rénale ou hypertension artérielle, mais aussi prématurité (25 à 50 %) et hypotrophie (30 %). Le lupus néonatal avec ou sans bloc auriculo-ventriculaire congénital est exceptionnel, le fait de 1 % des femmes lupiques ayant des anticorps anti-SSA (Ro) et/ou SSB (La). Seule une grossesse programmée, autorisée chez une lupique stabilisée et régulièrement suivie sur la clinique, la biologie et l'echodoppler, et traitée « à la carte » (les antimalariques étant poursuivis durant toute la grossesse), permettra d'aboutir à un heureux dénouement pour la mère comme pour l'enfant. La prématurité reste cependant une éventualité trop fréquente.

Mots clés  : Lupus systémique ; Grossesse ; Hormones ; Pathologie vasculaire placentaire ; Thérapeutique.

Mots clés  : Systemic lupus ; Pregnancy ; Hormones ; Placental vascular pathology ; Treatment.


1  Pour citer cet article, utiliser ce titre anglais et sa référence dans le même volume de Joint Bone Spine.




© 2003  Elsevier SAS. All Rights Reserved.

EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline