Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    9 0 0 0


Revue du rhumatisme
Volume 71, n° 5
pages 350-358 (mai 2004)
Doi : 10.1016/j.rhum.2003.09.012
Received : 28 April 2003 ;  accepted : 12 September 2003
Place du médecin généraliste dans la prise en charge de la polyarthrite rhumatoïde
Do primary care physicians have a place in the management of rheumatoid arthritis? " onClick="javascript:init_clueTip($j(this));" rel=".tooltip-art-idFN0">

Anne-Christine  Rat,  Viviana  Henegariu,  Marie-Christophe  Boissier a * b
aService de rhumatologie, CHU Avicenne (AP-HP), 125, route de Stalingrad, 93009 Bobigny cedex France 
bUpres EA-3408, UFR Léonard-de-Vinci, université Paris-Nord, Bobigny, France 

*Auteur correspondant.
@@#100979@@

Objectif. - Il y a peu de recommandations quant à la prise en charge des polyarthrites rhumatoïdes (PR) alors que celle-ci varie de façon importante. Les médecins généralistes jouent un rôle majeur parce qu'ils sont souvent les premiers à évaluer les patients. L'objectif de ce travail est d'apprécier la place du médecin généraliste dans la prise en charge de la PR.

Méthodes. - Les articles sur la prise en charge de la PR en médecine générale ont été obtenus par recherche sur Medline.

Résultats. - Actuellement l'objectif de débuter un traitement de fond de la PR précocement n'est pas réaliste pour de nombreux patients. Lorsque l'on étudie la concordance entre diagnostic évoqué par le médecin traitant et diagnostic porté par le rhumatologue, celle-ci est moyenne et la polyarthrite rhumatoïde est souvent évoquée par excès. Le délai entre début des symptômes et début du traitement de fond dont la médiane est de 19 mois est principalement dû au délai de prise en charge par le rhumatologue. Par ailleurs, les traitements de fond de la PR sont rarement prescrits par les médecins généralistes. Quelques données suggèrent que l'impact des soins apportés par le rhumatologue est positif sur l'évolution de la maladie mais ceci doit être confirmé par des études longitudinales randomisées avec des critères de diagnostic et d'efficacité validés. Reconnaître la nécessité d'une demande d'avis ou de prise en charge appropriée dans le temps est donc un objectif important de la formation des médecins généralistes et des étudiants. Par ailleurs, la nature des différences de prise en charge entre les médecins généralistes et les rhumatologues doit être explorée. Une réflexion et un travail commun entre médecins généralistes et rhumatologues sur la prise en charge de pathologies rhumatologiques en médecine générale doivent être encouragés afin de créer une meilleure coordination. Cette réflexion commence par s'interroger sur les besoins des médecins généralistes (formation, accès à des conseils téléphoniques ou à des consultations rapides) et par définir une stratégie commune de prise en charge si celle-ci doit être partagée.

Conclusion. - De nombreux professionnels de la santé parmi lesquels les médecins généralistes occupent une place privilégiée, doivent partager la prise en charge de la PR. Les médecins généralistes et les rhumatologues doivent être encouragés à travailler ensemble afin d'optimiser les soins des patients suivis pour PR.

Mots clés  : Médecins généralistes ; Polyarthrite rhumatoïde ; Pratiques.

Abstract

Objective. - Few recommendations have been issued about the management of rheumatoid arthritis (RA), which varies widely across physicians. The primary care physician (PCP) plays a unique role as the first physician to evaluate the patient. The objective of this study was to evaluate the place of PCPs in the management of RA.

Methods. - Medline was searched for articles reporting management of RA in primary care practice.

Results. - Currently, the goal of initiating a disease modifying anti-rheumatic drug (DMARD) early is unrealistic for numerous patients. Agreement between PCPs and rheumatologists about the diagnosis of RA is only passable, but PCPs tend to overdiagnose RA. Median time from symptom onset to second-line treatment was 19 months and the best predictive factor for a longer lag time before DMARD prescription was the time from symptom onset to the first rheumatologist visit. Moreover, DMARDs are only rarely prescribed by PCPs. Some data suggest that the impact of rheumatologists care is positive on outcomes but it has to be confirmed by longitudinal, randomized studies, with valid outcomes and diagnosis criteria. Recognition of the need for timely referral is an important goal in the teaching of students and generalists. Moreover, the nature of management differences between rheumatologists and PCPs has to be explored. We should also think how to create a better coordination. This starts by knowing what are the needs of the PCP (e.g. education, access to phone advice or rapid consultation) and by defining common plan if the care should be shared.

Conclusion. - Several healthcare professionals, among whom the PCP plays a pivotal role, should share the management of RA. PCPs and rheumatologists should be encouraged to work together on optimizing the management of patients with RA.

Mots clés  : Primary care physicians ; Family practice ; Rheumatoid arthritis ; Health care.


  Pour citer cet article, utiliser ce titre en anglais et sa référence dans le même volume de Joint Bone Spine.




© 2003  Elsevier SAS. All Rights Reserved.

EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline